EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Début de procédure juridique post-Brexit entre l'UE et Londres

Début de procédure juridique post-Brexit entre l'UE et Londres
Tous droits réservés PAUL FAITH/AFP
Tous droits réservés PAUL FAITH/AFP
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Commission européenne a envoyé une lettre de mise en demeure au gouvernement britannique concernant les contrôles douaniers en mer d’Irlande.

PUBLICITÉ

Le torchon est sur le point de brûler entre l'Union européenne et le Royaume-Uni. La Commission européenne a envoyé une lettre de mise en demeure aux autorités britanniques pour avoir décidé de façon unilatérale de reporter certains contrôles douaniers en Irlande du Nord.

Dans son courrier l'institution parle "de violations par le Royaume-Uni qui détruisent l'objectif même de l'accord et mine la confiance" entre les deux partenaires. Cette annonce intervient trois mois après la conclusion du compromis commercial.

Kenzo Tribouillard/AP
Le vice-président de la Commission européenne, Maroš Šefčovič, représentant pour l’UE du partenariat conjoint avec le Royaume-UniKenzo Tribouillard/AP

En République d'Irlande l'annonce a été saluée à contrecœur. "Ce qui inquiète le plus en Irlande c'est une situation de déstabilisation. Le Brexit est une secousse et la décision du gouvernement britannique rend cela encore plus difficile", précise Neale Richmond, porte-parole du Fine Gael pour les Affaires européennes.

Un porte-parole du Premier ministre britannique souligne que le report des contrôles douaniers sur les produits alimentaires et les animaux domestiques entre la Grande-Bretagne et l'Irlande du Nord fait partie du processus de mise en place du traité et que cela ne nécessite aucune action juridique. Les deux camps disent vouloir évoquer la question dans le cadre du comité en charge de la supervision du Brexit.

Londres a désormais un mois pour donner ses observations. En cas de désaccord une très longue procédure pourrait alors commencer devant la Cour de justice de l'Union européenne. Une issue qui provoquera très probablement la colère des plus fervents partisans de la sortie du Royaume-Uni.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le Brexit perturbe le commerce extérieur britannique

Il faut "calmer cette rhétorique" du Brexit assure le vice-président de la Commission européenne

Brexit et bureaucratie : des commerçants à l'agonie