EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Un sommet européen consacré à la situation sanitaire et internationale

Un sommet européen consacré à la situation sanitaire et internationale
Tous droits réservés Johanna Geron/AP
Tous droits réservés Johanna Geron/AP
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE se retrouvent à partir de jeudi en visioconférence.

PUBLICITÉ

C'est un nouveau sommet européen en visioconférence. Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE se retrouveront à partir de jeudi. Lors de cette rencontre il y aura tout de même un nouveau visage. Le président américain, Joe Biden, s'entretiendra avec ses homologues. Pour les 27 cet échange sera le signal de la reconstruction du partenariat transatlantique.

La situation sanitaire, les livraisons de vaccin et les difficultés de la campagne de vaccination devraient dominer les débats. Les dirigeants étudieront aussi la proposition de la Commission européenne de renforcer le contrôle des exportations des doses en particulier à destination des pays qui connaissent une situation épidémiologique sous contrôle ou qui n'ont livré aucun vaccin aux 27.

Mais les Etats membres sont divisés. "C'est une proposition controversée et elle est controversée justement parce qu'il y a un grand nombre d'Etats membres inquiets et qui jugent que ces restrictions d'exportation joueront en faveur d'autres pays dans le monde qui pourraient décider des restrictions en retour", explique Anthony Dworkin du European Council on Foreign Relations.

Il existe tout de même un ensemble de capitales prêtes à hausser le ton. Le chercheur évoque au bout du compte une éventuelle solution où le choix serait laissé aux pays membres de mettre en oeuvre ou non cette mesure. Les dirigeants devraient aussi faire le point sur la proposition d'un certificat européen pour relancer le tourisme cet été.

Les 27 évoqueront enfin des dossiers de politique internationale. Ils étudieront les prochaines étapes concernant les sanctions russes. Ils discuteront aussi de la voie à suivre à l'égard de la Turquie face aux atteintes portées contre la démocratie et les Droits de l'homme.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Plusieurs migrants disparus depuis lundi dans un naufrage retrouvés au large de l'Italie

La Commission lance un avertissement à la France, l'Italie et à six autres pays pour leur déficit budgétaire

La sécurité de l'Allemagne est menacée, selon un nouveau rapport du gouvernement