EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Campagne de vaccination : l'Union Européenne met la pression sur AstraZeneca

Campagne de vaccination : l'Union Européenne met la pression sur AstraZeneca
Tous droits réservés AP Photo - Robert Michael/DPA
Tous droits réservés AP Photo - Robert Michael/DPA
Par Olivier Peguy avec AFP, AP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Pour être sûre que les doses d'AstraZeneca seront livrées rapidement, la présidente de la commission européenne menace le fabricant de ce vaccin.

PUBLICITÉ

Le dernier bilan de l'épidémie fait état de 2,7 millions de morts à travers le monde. Face aux ravages de l'épidémie, les gouvernements mettent tous leurs espoirs dans la vaccination.

Plusieurs des pays européens qui avaient suspendu l'utilisation du vaccin AstraZeneca ont recommencé à l'utiliser. C'est le cas de la France, de l'Allemagne ou encore de l'Italie. D'autres pays s'y remettront la semaine prochaine, notamment l'Espagne, le Portugal et les Pays-Bas.

"Respectez votre contrat"

Et pour être sûre que les doses de ce vaccin seront livrées en temps en en heure, la présidente de la Commission européenne a haussé le ton face au fabricant de ce vaccin, le groupe AstraZeneca.

« Nous avons la possibilité d'interdire toute exportation prévue, a indiqué Ursula von der Leyen. C'est le message que nous passons à AstraZeneca : respectez votre contrat avec l'Europe avant de commencer à livrer d'autres pays. »

A ce jour, plus de 425 millions de doses de vaccins anti-Covid ont été administrées dans le monde, selon un comptage réalisé par l'AFP. Un comptage qui fait apparaître de grandes disparités entre pays riches et pays pauvres.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Etats-Unis : les démocrates font pression sur Biden pour qu'il réévalue sa candidature

Joe Biden testé positif au Covid-19 : la pression pour le retrait de sa candidature s'accentue

Le Royaume-Uni cherche à rétablir ses relations avec l'UE