EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

La Belgique serre la vis face à une flambée des infections au Covid-19

La Belgique a du repousser certaines opérations face à une saturation des hôpitaux.
La Belgique a du repousser certaines opérations face à une saturation des hôpitaux. Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par Camille PauvarelEuronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Bruxelles met en place de nouvelles restrictions face à une recrudescence d'infections.

PUBLICITÉ

Depuis une semaine, la Belgique enregistre en moyenne 17 800 contaminations quotidiennes au Covid-19. Dans ce pays de 11 millions d'habitants, les hôpitaux sont surchargés.

Afin de limiter la propagation du virus, les écoles vont fermer avec une semaine d'avance pour les fêtes de noël. Comme en Irlande, les rassemblements dans les foyers vont être limités à un certain nombre de personnes.

Les marchés de noël sont maintenus mais seulement accessibles aux détenteurs du pass sanitaire. Enfin, les bars et restaurants, ils doivent fermer à 23 heures.

**75% de la population belge a reçu les deux doses **

_"Nous constatons que le taux d'infection est très élevé, mais le nombre de décès dans notre pays est beaucoup plus faible que dans les pays qui signalent également un niveau important d'in_fections." a déclaré le Premier ministre belge, Alexander de Croo, qui s'est félicité du nombre élevé de vaccination. Dans ce pays, plus de 75% de la population a reçu deux doses de vaccin contre le Covid-19.

Contacté par Euronews, le virologue Marc Van Ranst indique que pour le moment, les effets du variant Omicron sur les personnes vaccinées en Afrique du Sud ne sont pas préoccupants. Ce dernier rappelle que l'aération des pièces et la vaccination demeurent cruciaux pour limiter la propagation du virus.

Deux à trois semaines pour savoir si les vaccins sont efficaces contre Omicron

Les laboratoires se donnent deux à trois semaines pour dire si les vaccins sont efficaces contre le variant.

Au cas où ils ne le seraient pas, Pfizer, Johnson & Johnson et Moderna travaillent déjà sur une nouvelle version de leur vaccin anti-Covid ciblant plus spécifiquement Omicron.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Covid-19 : une troisième dose pour résister à Omicron ?

Emmanuel Macron dévoile les trois grands axes de la présidence de l'Union européenne

L’UE suit avec inquiétude la propagation du variant Omicron