This content is not available in your region

En Italie, les déplacements durables donnent lieu à récompense

Par Aurora Velez
euronews_icons_loading
Smart Regions
Smart Regions   -   Tous droits réservés  euronews

Tout déplacement durable mérite récompense. C'est le principe d'un projet mené à Pise en Italie qui vise à encourager le recours aux transports collectifs et doux. Une application appelée GoodGo détecte la manière dont ses utilisateurs se déplacent, leurs émissions et les calories consommées et leur attribue des bons de réduction par exemple.

Des bons de réduction et un capteur à insérer dans son vélo

Cinzia Cerrai a été l'une des premières à s'inscrire. Elle n'a plus qu'à regarder sur l'application dans quel magasin local elle pourra utiliser les points qu'elle a accumulés ce jour-là. "Ce matin, je suis partie à vélo, puis j'ai pris le train, j'ai marché et je me suis déplacée en bus," explique-t-elle. "En tout, j'ai accumulé 48 points, j'ai donc maintenant la possibilité d'avoir une première récompense," se félicite-t-elle.

Autre utilisatrice : Chiara Pazzagli. Ce qui l'attire le plus dans l'application, c'est la fonction SaveMyBike qui d'ailleurs, donne son nom au projet. Cette fonctionnalité lui indique les zones les plus sûres où garer son vélo qu'elle prend tous les jours.

Dès leur inscription sur la plateforme, les cyclistes comme elle reçoivent un capteur très utile en cas de vol. La jeune femme nous le décrit : "C'est une sorte de jeton qui s'insère dans le vélo, on remonte la selle et on le place dans le cadre."

"Ensuite, s'il est volé," poursuit-elle, "je vais sur l'application avec mon téléphone pour signaler qu'il est volé et là, je peux le retrouver avec l'aide de la police municipale."

Projet européen

Le projet dispose d'un budget total de 815.000 euros. 44,9 % ont été financés par la politique européenne de cohésion.

Une semaine après sa mise en service en mai 2022, l'application comptait déjà 300 personnes inscrites. L'objectif est d'atteindre les 5 000.

Au-delà des récompenses, l'initiative poursuit un objectif ambitieux, nous indique son chef de projet Massimiliano Petri.

"Dans les villes italiennes, par exemple à Pise, seuls 9 % des habitants se déplacent en transports publics et on utilise très peu le vélo," fait-il remarquer .

"Nous avons donc essayé de mettre en place ces systèmes pour réduire la densité de véhicules particuliers dans les villes," explique le responsable du projet SaveMyBike / GoodGo.

Argent virtuel à dépenser dans les commerces

Les points accumulés par les utilisateurs correspondent à de l'argent virtuel accepté dans les magasins partenaires de la région.

Cinzia a choisi de les dépenser dans la chocolaterie Cioccolato Argento. Selon Paola di Bello, sa PDG, tout le monde est gagnant avec ce dispositif. 

"L'application est très simple à utiliser, aussi bien pour nous que pour les clients," affirme-t-elle.

"C'est la municipalité qui rembourse directement les bons qui ont été dépensés dans notre établissement," conclut-elle.

Journaliste • Aurora Velez