This content is not available in your region

Olaf Scholz plaide pour l'élargissement de l'Union européenne

Access to the comments Discussion
Par Sandor Zsiros
euronews_icons_loading
Olaf Scholz a affirmé que l'UE devait se réformer pour  permettre l'élargissement à 30 ou 36 membres
Olaf Scholz a affirmé que l'UE devait se réformer pour permettre l'élargissement à 30 ou 36 membres   -   Tous droits réservés  Petr David Josek/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

Le chancelier allemand, Olaf Scholz, a déclaré que l'Union européenne avait besoin d'une série de réformes et d'accepter de nouveaux membres afin de faire face à des concurrents comme la Russie et la Chine.

Après l'invasion de l'Ukraine par la Russie, l'Union européenne devrait s'orienter vers un système de prise de décisions à la majorité au lieu des règles actuelles de l'unanimité. Cela permettra l'élargissement futur de l'Union européenne à 30 ou même à 36 membres. "Je plaide pour l'élargissement de l'Union européenne aux États des Balkans occidentaux, à l'Ukraine, à la Moldavie et, dans le futur, à la Géorgie également" a-t-il affirmé.

Le chancelier allemand s'est dit favorable à l'extension de la zone européenne de "libre circulation" Schengen à la Croatie, la Roumanie et la Bulgarie. Pour garantir la paix sur le continent, le chancelier propose de construire un nouveau système de défense aérienne pour l'Europe. "Un tel système européen commun de défense aérienne ne serait pas seulement moins cher et plus efficace que lorsque chaque Etat membre construit son propre système anti-aérien coûteux et très complexe. Il serait également un avantage pour la sécurité de l'Europe et un excellent exemple de ce que nous voulons dire lorsque nous parlons de renforcer le pilier européen de l'OTAN."

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a également exhorté l'Europe à relever les défis posés par la Russie et la Chine. Lors du Forum stratégique de Bled, en Slovénie, elle a déclaré que la première étape était de mettre fin à la dépendance vis-à-vis des combustibles fossiles russes. Elle a ajouté que la conception actuelle du marché de l'électricité était obsolète et devait être modifiée. "Il a été développé pour des circonstances complètement différentes. Et des objectifs complètement différents. Il n'est plus adapté aux besoins. Et c'est pourquoi nous, la Commission, travaillons maintenant à une intervention d'urgence et à une réforme structurelle du marché de l'électricité ", a confié Ursula Von Der Leyen.

Entre-temps, le Conseil européen a annoncé la tenue d'une réunion extraordinaire des ministres de l'énergie à la fin de la semaine prochaine pour affronter la crise énergétique actuelle dans l'Union européenne.

Journaliste • Laura Vandormael