EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Enez en Turquie préserve son patrimoine grâce à un projet européen transfrontalier

En partenariat avec The European Commission
Enez en Turquie préserve son patrimoine grâce à un projet européen transfrontalier
Tous droits réservés euronews
Tous droits réservés euronews
Par Claudio Rosmino
Partager cet article
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le projet européen TREASURE a réuni quatre pays dont la Turquie autour de la préservation du patrimoine du bassin de la mer Noire. La ville turque d'Enez en a bénéficié. Elle a créé un musée sous-marin et un centre culturel et sportif pour ses habitants.

Aux côtés de la Bulgarie, de la Moldavie et de la Roumanie, la Turquie fait partie des bénéficiaires du projet européen TREASURE qui contribue à mieux faire connaître les trésors culturels des bords de la mer Noire et de la mer Égée.

Patrimoine antique et patrimoine vivant

L'initiative a ainsi, permis à la ville turque d'Enez d'ouvrir un musée antique sous-marin et un centre culturel et sportif. Sur place, différentes activités sont proposées aux adultes et aux enfants, notamment des cours d'ebru, l'art traditionnel turc du papier marbré. Une technique de dessin qui consiste à créer des motifs colorés en appliquant des pigments de couleur sur de l'eau à laquelle on a ajouté des substances grasses.

La coordinatrice du projet Remziye Irmak à Enez nous explique en quoi il a consisté sur place, ces deux dernières années. "Dans la première année et demie du projet, nous avons délivré un enseignement gratuit, c'était comme une école ici," décrit-elle à l'intérieur des locaux du centre.

Activités culturelles et sportives

"On a aussi proposé des activités de canoë, des cours de fitness, de pilates et de plongée : je crois que plus de 120 personnes ont eu accès à ces activités," explique-t-elle.

"L'hiver suivant, on a donné des cours pour tous les publics : des cours de piano, de violon et de bağlama [ndlr : instrument traditionnel turc]," poursuit-elle.

"Ce centre représente une grande chance pour les habitants d'Enez : ils y trouvent une opportunité d'accéder à ce type d'enseignement, que ce soit pour leurs enfants ou pour eux-mêmes," se félicite-t-elle.

Journaliste • Claudio Rosmino

Partager cet article

À découvrir également

Turquie : Recep Tayyip Erdogan suggère qu'il briguera un dernier mandat en 2023

Les candidats en lice pour intégrer le patrimoine immatériel attendent les résultats de l'Unesco

Un projet européen dévoile les trésors culturels du bassin de la mer Noire