EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Scandale au Parlement européen : Francesco Giorgi restera en prison un mois de plus

Un vote final sur l'immunité des eurodéputés Andrea Cozzolino et Marc Tarabella est attendu la semaine prochaine ou plus tard en février.
Un vote final sur l'immunité des eurodéputés Andrea Cozzolino et Marc Tarabella est attendu la semaine prochaine ou plus tard en février. Tous droits réservés Jean-Francois Badias/AP
Tous droits réservés Jean-Francois Badias/AP
Par Efi KoutsokostaYolaine de Kerchove (traduction)
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Francesco Giorgi, le partenaire d'Eva Kaili, est l'un des personnages clés du scandale de corruption au Parlement européen. Il est maintenu en détention provisoire un mois de plus.

PUBLICITÉ

Francesco Giorgi, l'un des personnages clés du scandale de corruption au Parlement européen et partenaire de l'eurodéputée accusée Eva Kaili, restera en prison un mois de plus, après avoir comparu devant un tribunal belge jeudi.

Son avocat affirme que l'accord passé par l'ancien député européen Antonio Panzeri avec les autorités pour révéler tous les éléments de l'organisation criminelle ne changera pas la position de son client.

Antonio Panzeri est présumé être l'homme principal dans ce scandale de corruption. Dans le même temps, sa fille et sa femme ont été libérées en Italie après que la Belgique ait abandonné une demande d'extradition.

"Les affaires ont tellement dépassé le cadre de l'imagination, de l'argent liquide a été distribué, c'est comme un mauvais film auquel nous participons. Et nous n'y prenons pas part parce que la plupart des gens qui travaillent ici n'étaient pas impliqués dans cette affaire. Ces choses doivent être connues et doivent être punies sévèrement parce que toute la confiance que les gens pourraient avoir dans cette institution doit être rétablie", affirme Pascal Arimont, député européen belge, Groupe PPE.

Deux autres députés européens, Marc Tarabella et Andrea Cozzolino, pourraient voir leur immunité parlementaire bientôt levée. Andrea Cozzolino s'est présenté devant les députés européens cette semaine, niant toutes les accusations.

Un vote final de tous les députés européens sur leur immunité est attendu la semaine prochaine ou plus tard en février alors que d'autres révélations et noms devraient être dévoilés dans les prochains jours.

Video editor • Vassilis Glynos

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les avocats d'Eva Kaili demandent une enquête sur une éventuelle violation de l'immunité

Scandale au Parlement européen : début de la procédure pour lever l’immunité de deux élus

Scandale au Parlement européen : qui sont les acteurs de cette affaire de corruption ?