Bruxelles : Volodymyr Zelensky ovationné au Parlement européen

Volodymyr Zelensky et Roberta Metsola ont écouté ensemble l'hymne européen avant de rejoindre le sommet.
Volodymyr Zelensky et Roberta Metsola ont écouté ensemble l'hymne européen avant de rejoindre le sommet. Tous droits réservés KENZO TRIBOUILLARD/AFP
Tous droits réservés KENZO TRIBOUILLARD/AFP
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a été accueilli en héro au parlement européen. Il demande plus d’armes et une intégration plus rapide de son pays dans l’Union européenne.

PUBLICITÉ

La président Ukrainien Volodymyr Zelensky a été ovationné par les eurodéputés à son arrivée au Parlement européen. Sa présidente Roberta Metsola a tenu à l’assurer du soutien indéfectible de Bruxelles, à tout point de vue. Récemment plusieurs état-membres dépassé leurs réticences et accepté de livrer des chars d’assaut à Kyiv.

"L'Ukraine c'est l'Europe. Et l'avenir de votre nation est dans l'Union européenne"a assuré la Présidente.

"Et maintenant, les États doivent envisager rapidement, comme prochaine étape, de fournir des systèmes d'armes à longue portée et des avions dont vous avez besoin pour protéger la liberté que trop de gens ont considéré comme acquise.

_Nous vous soutenons._Nous étions avec vous alors. Nous sommes avec vous aujourd'hui. Nous serons avec vous aussi longtemps qu'il le faudra. La liberté prévaudra. La paix régnera. Vous gagnerez."

Nous nous défendons contre la force la plus anti-européenne du monde moderne
Volodymyr Zelensky
Président ukrainien

Face aux eurodéputés, Volodymyr Zelensky a demandé plus d’armes, et une procédure plus rapide pour intégrer l’Ukraine dans l’Union européenne. "Nous nous défendons contre la force la plus anti-européenne du monde moderne", a-t-il rappelé_._

Ce passage au sommet de Bruxelles fait partie d’une tournée européenne plus large pour Volodymyr Zelensky. 

Les jours précédents, il a été reçu par les chefs d’état britannique, français et allemand, avec une demande constante : des avions de chasse, ceux qu’il a qualifié d’"ailes de la liberté".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'extrême droite montre ses muscles

Collision sur le Danube en Hongrie : deux morts et au moins cinq disparus

Les partis d'extrême droite européens réunis en congrès à Madrid à l'appel du parti Vox