EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Les Etats-Unis et l’Europe vont livrer près de 140 chars à l’Ukraine dans les prochaines semaines

Un graffiti sur une habitation ukrainienne
Un graffiti sur une habitation ukrainienne Tous droits réservés Efrem Lukatsky/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Efrem Lukatsky/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’Ukraine espère recevoir au moins 120 chars occidentaux, a annoncé le gouvernement de Kiev. Dans le même temps, Moscou a revendiqué la prise d’un village près de Bakhmout.

PUBLICITÉ

Entraînement intense au centre militaire de Świętoszów, en Pologne. C’est ici que depuis quelques semaines, les soldats ukrainiens apprennent à manipuler les chars allemands Leopard II, qui devraient bientôt compléter les effectifs de le Donbass… L’Europe et les Etats-Unis ont promis de livrer à Kyiv entre 120 et 140 chars dans les prochaines semaines.

Mais l’Ukraine réclame aussi des avions chasseurs-bombardiers F-16 pour contrecarrer les offensives aériennes russes. Un sujet tabou pour ses alliés… du moins pour le moment.

Réunis à Riga, les ministres des Affaires étrangères des républiques baltes et de Pologne soutiennent la demande de Kyiv. Urmas Reinsalu, le chef de la diplomatie estonienne demande à ce que ces appareils soient livrés au plus vite.

Un avis qui n’est pas partagé de l’autre côté de l’Atlantique. Jusqu'à présent, Londres et Washington ont refusé de livrer des F-16 à l'Ukraine. Interrogé par la presse, le président Joe Biden a précisé qu’il évoquerait les prochaines livraisons d’armes avec son homologue ukrainien.

Pendant ce temps, Moscou continue de revendiquer de nouvelles avancées dans le Donbass. Selon le Ministère russe de la Défense, les troupes se sont emparées du campement Blahodatne dans l'oblast de Donetsk.

Une victoire que la Russie devrait notamment à ses nouveaux équipements… Quelques heures après sa déclaration, Moscou publiait des images d'un train militaire dernier cri, avec capacité de déminage et de réparation du chemin de fer.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un nouvel "objet" volant abattu par l'armée américaine, le quatrième en huit jours

L’UE se rend en Ukraine pour un sommet pour évoquer l’intégration européenne de Kyiv

Ukraine : des bombardements russes font trois morts à Kherson