PUBLICITÉ

Des tombes des mercenaires de Wagner sont-elles détruites à travers toute la Russie ?

Euronews
Euronews Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Sophia Khatsenkova
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une vidéo accuse le Kremlin de tenter d'effacer la mémoire des soldats de Wagner après la mort soudaine du chef du groupe, Evgueni Prigojine, dans un accident d'avion.

PUBLICITÉ

La vidéo d'un homme critiquant la destruction d'une concession du groupe Wagner a été visionnée des millions de fois sur les réseaux sociaux.

L'homme, qui prétend être un ancien militaire russe, a posté cette vidéo le 25 août pour dénoncer la destruction des croix sur les tombes des combattants du groupe Wagner dans le village de Nikolaevka, dans la région de Samara (sud-ouest de la Russie).

Le 23 août, le chef du groupe Wagner, Evgueni Prigojine, a été tué lorsqu'un petit avion qui le transportait avec d'autres chefs de groupe s'est écrasé dans la région de Tver, dans le nord-ouest de la Russie.

Cela s'est produit exactement deux mois après que les mercenaires du groupe Wagner, dirigés par Evgueni Prigojine, aient organisé une brève mutinerie contre le ministère russe de la Défense.

Aujourd'hui, de nombreux utilisateurs de médias sociaux estiment que la vidéo virale des tombes renversées est la preuve que le gouvernement russe tente d'effacer toute trace du groupe de mercenaires.

À l'heure actuelle, il existe environ sept cimetières connus en Russie et en Ukraine occupée où des centaines de combattants de Wagner ont été enterrés.

Toutefois, selon les médias locaux, les travaux de construction dans la zone Wagner du cimetière font en réalité partie d'un projet de rénovation plus vaste.

Selon cet article publié un jour après la mort de Prigojine, les croix et les couronnes seront remplacées par des pyramides noires appelées dents de dragon - une référence aux blocs de béton érigés par les mercenaires pour empêcher les chars ukrainiens de s'approcher de leurs lignes de défense -, ce qui constitue clairement un hommage aux combattants plutôt qu'une tentative d'effacer leur mémoire.

Mais cette rénovation a-t-elle un rapport avec la mort de Prigozhin ou la mutinerie ?

Nous avons trouvé d'autres mentions de rénovations du cimetière Wagner plus de trois semaines avant l'accident d'avion.

Ce média local affirme qu'un cimetière à Ekaterinbourg, dans le centre de la Russie, sera rénové avec les mêmes pyramides de béton noir.

Nous avons trouvé une mention encore plus ancienne de ces dents de dragon. Vot Tak, un journal indépendant, a rapporté le 11 juillet que des pyramides noires commençaient à remplacer les croix traditionnelles dans la zone funéraire Wagner d'un cimetière de la région de Krasnodar, dans le sud de la Russie, à partir du mois de mai.

Cela signifie que des rénovations très similaires étaient déjà en cours dans d'autres lieux de sépulture en Russie, bien avant la brève mutinerie de Wagner.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un groupe de mercenaires russes recruterait des femmes pour combattre en Ukraine

The Cube : des soldats allemands tués après une frappe russe en Ukraine ?

Non, ces images ne sont pas celles de l'avion de Singapore Airlines en pleine turbulence