EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Un groupe de mercenaires russes recruterait des femmes pour combattre en Ukraine

DOSSIER - Des combattantes rebelles soutenues par la Russie saluent les médias après un concours de beauté auquel ont participé des femmes des principaux bataillons séparatistes à Donetsk, en Ukraine, en 2015.
DOSSIER - Des combattantes rebelles soutenues par la Russie saluent les médias après un concours de beauté auquel ont participé des femmes des principaux bataillons séparatistes à Donetsk, en Ukraine, en 2015. Tous droits réservés Vadim Ghirda/AP
Tous droits réservés Vadim Ghirda/AP
Par Joshua Askew
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Jusqu'à présent, les femmes ont rarement joué un rôle de premier plan dans la guerre en Ukraine.

PUBLICITÉ

Un groupe de mercenaires russes tente d'enrôler des femmes pour des missions de combat en Ukraine, selon le ministère britannique de la défense.

Dans sa note d'information quotidienne, le Ministère de la Défense affirme que Redut - une société militaire privée russe soutenue par l'État - recherche des femmes pour devenir tireurs d'élite ou pilotes de drones dans son bataillon, Borz.

Redut - anciennement connu sous le nom de Shield - a des liens avec le GRU, l'agence russe de renseignement extérieur.

Il fait partie d'un groupe de forces mercenaires qui protègent les opérations commerciales des entreprises russes et a été déployé en Ukraine depuis le début de l'invasion, en février 2022.

Composé d'anciens membres des forces spéciales russes et du groupe Wagner, Redut aurait été impliqué dans le complot visant à assassiner le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, dans les premiers jours de la guerre.

Le Ministère britannique de la Défense cite le Ministre russe de la Défense, Sergei Shoigu, qui a déclaré que 1 100 femmes étaient actuellement déployées en Ukraine, principalement dans des fonctions de soutien médical et de restauration.

Ce chiffre représente 0,3 % de la force militaire russe.

Le Ministère britannique de la Défense ajoute qu'il n'est pas certain que l'ensemble des forces de défense russes suivrait cet exemple et intégrerait davantage de femmes dans les combats.

Les forces russes ont probablement subi de lourdes pertes au cours des 20 mois de guerre meurtrière en Ukraine. Elles pourraient maintenant chercher d'autres moyens de renforcer leurs effectifs.

Jusqu'à présent, les femmes ont peu participé aux combats en première ligne en Ukraine, bien qu'il existe une forte tradition de femmes tireuses d'élite et d'autres troupes de combat ayant servi dans les forces soviétiques, pendant la Seconde Guerre mondiale, indique le Ministère britannique de la Défense.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Après 18 mois de guerre en Ukraine, des familles de soldats réclament leur démobilisation

Les anciens combattants de Wagner, auteurs de crimes horribles, en Russie et dans le Caucase

Des tombes des mercenaires de Wagner sont-elles détruites à travers toute la Russie ?