La Banque européenne d'investissement veut jouer un rôle clé dans l'investissement vert

La présidente de la BEI Nadia Calvino
La présidente de la BEI Nadia Calvino Tous droits réservés Geert Vanden Wijngaert/AP
Par Stefan Grobe
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Interrogée par Euronews, la nouvelle présidente de la Banque européenne d'investissement (BEI) veut aider les entreprises à investir dans la transition climatique.

PUBLICITÉ

La transition climatique est sous la menace d'un sous-investissement du secteur privé, avertit la présidente de la BEI, la Banque européenne d'investissement. Nadia Calviño, qui a pris ses fonctions au début de l'année, assure que son établissement fera tout son possible pour construire la confiance entre les investisseurs sur des projets comme l'hydrogène vert et des usines de batteries électriques.

"Dans un contexte de ralentissement de l'activité économique et de hausse des taux d'intérêt, il est clair que les entreprises doivent réfléchir à deux fois avant d'entreprendre certains des investissements nécessaires. L'incertitude et les tensions géopolitiques sont très élevées et limitent également l'appétit des entreprises pour le risque", constate l'ancienne ministre espagnole des Finances.

"C'est pourquoi la BEI a un rôle important à jouer dans la réduction des risques liés aux investissements."

Les agriculteurs européens manifestent depuis plusieurs semaines dans de nombreux pays membres. Parmi leurs revendications, producteurs et éleveurs réclament une simplification des règles relatives au Pacte vert. Pour Nadia Calviño, l'une des missions de la BEI est de venir en aide au secteur agricole, mais aussi aux citoyens dans cet effort de transition.

"Nous devons aider le secteur agricole à entreprendre les investissements nécessaires. Nous devons aider l'industrie lourde à procéder à ces ajustements. Il faut que les citoyens aient accès à des technologies vertes abordables, si nous voulons que le processus soit couronné de succès", souligne Nadia Calviño.

Selon la Banque européenne d'investissement, le nombre d'entreprises qui investissent dans l'efficacité énergétique est en forte augmentation.

L'établissement jouera également un rôle clé dans la reconstruction de l'Ukraine. La BEI a déjà investi deux milliards d'euros dans le pays détruit par la guerre.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ursula von der Leyen promet des mesures pour répondre aux préoccupations des agriculteurs

Qui sont les candidats à la présidence de la Banque européenne d'investissement ?

Combien va coûter la reconstruction de l'Ukraine ?