Aide humanitaire à Gaza : enquête sur une vidéo controversée du gouvernement israélien

Sophia Khatsenkova.
Sophia Khatsenkova. Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Sophia Khatsenkova (adapté de l'anglais)
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Israël a publié, puis supprimé de son compte sur X, une vidéo controversée sur l'aide apportée aux réfugiés de Gaza. Pour euronews, Sophia Khatsenkova a mené l'enquête sur cette vidéo.

PUBLICITÉ

L’État d’Israël a publié début février une vidéo soulignant ses efforts pour faire parvenir de l'aide humanitaire à Gaza afin de montrer que l'état hébreu ne bloquait pas les livraisons. 

Mais certains utilisateurs des réseaux sociaux affirment qu'Israël a diffusé de la désinformation à travers cette vidéo. Voyons cela en détail.

Le compte officiel X de l'État d'Israël a effectivement publié un post daté du 4 février dernier avec une vidéo (voir ci-dessous) répertoriant l'aide humanitaire qu'il prétend avoir fournie à la population de Gaza au cours des quatre mois écoulés depuis le début de la guerre contre le Hamas.

📍11,000 trucks 📍140,000 tons of food 📍1,000 water trucks 📍17,000 tons of medical supplies 📍23,000 tons of tents and shelter equipment Israel will continue to facilitate the transfer of life-saving humanitarian aid to Gaza. Our war is with Hamas, not with the people of Gaza. #FreeGazaFromHamas

Posted by Israel in the USA on Tuesday, February 6, 2024
La vidéo publiée controversée publiée par l'Etat d'Israël.

Mais très vite, de nombreux utilisateurs des réseaux sociaux ont prévenu que certaines des images utilisées dans la vidéo n'avaient rien à voir avec le conflit.

Vers la fin de la vidéo, désormais supprimée sur le compte de l'Etat d'Israël, vous pouvez voir des tentes et des équipements que le gouvernement prétend avoir fournis aux Gazaouis.

Mais en effectuant une recherche d'images inversée, nous avons découvert que ces équipements provenaient d'un reportage tourné en mars 2022 montrant des tentes, à la frontière entre la Moldavie et l'Ukraine, destinées aux réfugiés ukrainiens fuyant l'invasion russe.

Les utilisateurs des réseaux sociaux ont alors été irrités par ce qu’ils ont qualifié de tentative de propagande malhonnête de la part d’Israël.

Le compte officiel X de l'État d'Israël a ensuite publié une mise au point en réponse à la controverse  : "La photo était à des fins d'illustration et nous aurions dû le dire dans la vidéo. À l’avenir, nous ferons de notre mieux pour assurer la transparence des visuels que nous publions."

La diffusion initiale de cette vidéo a suscité d'autant plus d'attention qu'elle est intervenue quelques jours seulement après que les Nations unies ont averti que les habitants de Gaza étaient désormais au bord de la famine.

A noter que des dizaines de manifestants israéliens ont aussi organisé des sit-in pour bloquer le passage des camions d'aide humanitaire vers Gaza.

Mais les opérations de secours aux Palestiniens devraient être encore plus affectées depuis que les États-Unis et d'autres principaux donateurs ont suspendu le financement de l'UNRWA, la principale agence responsable de la distribution de l'aide à Gaza.

Ces donateurs ont pris cette décision après que les renseignements israéliens ont accusé certains employés de l'agence d'avoir participé aux massacres commis par des combattants du Hamas contre des civils israéliens le 7 octobre dernier.

A ce jour, le gel des fonds de l'UNRWA a été critiqué par le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, qui a déclaré que le retrait du financement de l'UNRWA serait "à la fois disproportionné et dangereux".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Mort d'Alexeï Navalny : sa veuve, Ioulia Navalnaïa, ciblée par une campagne de désinformation

À Gaza, la guerre est aussi contre les journalistes

Raids israéliens sur le sud du Liban, le Hezbollah promet de riposter