Après la mort de Navalny, l'UE veut soutenir l'opposition russe

a
a Tous droits réservés Kai Pfaffenbach/AP
Tous droits réservés Kai Pfaffenbach/AP
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les chefs de la diplomatie des pays de l’Union européenne se réunissent à Bruxelles pour discuter notamment du conflit en Ukraine. La veuve d’Alexeï Navalny est également présente.

PUBLICITÉ

Au programme, des discussions sur le conflit à Gaza. Mais aussi sur la guerre en Ukraine, qui va bientôt entrer dans sa troisième année. L’UE réfléchit à d'éventuelles sanctions, notamment après la mort vendredi de l’opposant Alexeï Navalny.

"Cela fait environ deux ans que Poutine a lancé cette guerre contre l'Ukraine, et il ne semble pas qu'il soit prêt à l'arrêter. Au contraire. Donc, sur les deux fronts, le politique et le militaire, nous devons continuer à soutenir l'Ukraine et le peuple russe qui veut vivre en liberté et rendre hommage à Navalny", a déclaré Josep Borell.

La veuve d’Alexeï Navalny est elle aussi à Bruxelles ce lundi pour rencontrer les dirigeants européens. L’enquête sur la mort de l’opposant russe est toujours en cours.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Charles Michel : la loi sur "l'influence étrangère" éloigne la Géorgie de l'adhésion à l'UE

Restaurer la crédibilité des systèmes électoraux

Exclusif : Michel espère que l'attaque israélienne apparente contre l'Iran mettra fin à l'escalade