EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Le ton monte entre Dublin et Londres à propos de la crise migratoire

Les campements de migrants se sont multipliés ces derniers mois en Irlande comme ici à Dublin.
Les campements de migrants se sont multipliés ces derniers mois en Irlande comme ici à Dublin. Tous droits réservés avec EBU
Tous droits réservés avec EBU
Par euronews avec EBU
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Craignant d'être expulsés au Rwanda depuis le Royaume-Uni, les migrants se réorientent désormais vers l'Irlande où la situation devient très compliquée, humainement et politiquement. Le Premier ministre irlandais est attendu à Londres ce lundi.

PUBLICITÉ

Le ton monte entre Dublin et Londres à propos de la crise migratoire qui affecte l'Irlande depuis plusieurs mois.

80% des demandeurs d'asile arriveraient en République d'Irlande en passant par la frontière ouverte avec l'Irlande du Nord.

Or cet afflux serait directement lié à la politique migratoire du Royaume-Uni. Craignant d'être renvoyés au Rwanda, les migrants opteraient désormais pour l'Irlande.

Le vice-Premier ministre irlandais Micheál Martin et la ministre de la Justice Helen McEntee se rendent ce lundi à Londres pour tenter de négocier avec le gouvernement britannique.

Simon Harris, Premier ministre irlandais : "Chaque pays a le droit d'avoir sa propre politique migratoire. Mais je n'ai certainement pas l'intention de permettre que la politique migratoire de quelqu'un d'autre affecte l'intégrité de la nôtre. Et ce pays ne fournira en aucune façon une échappatoire pour les défis migratoires de quelqu'un d'autre."

La semaine dernière, de violents affrontements ont de nouveau éclaté lors d'une manifestation dans le comté de Wicklow, en Irlande, contre un projet d'hébergement pour les réfugiés. Les manifestants et la police s’accusent mutuellement de recours excessif à la force. Au moins six personnes ont été arrêtées.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Irlande aussi, l'accueil des migrants commence à diviser la société

Irlande : la santé des demandeurs d'asiles est menacée par le recrudescence de maladies

Les libéraux et l'extrême droite se disputent la troisième place au Parlement européen