Grèce-Turquie : Recep Tayyip Erdogan reçoit Kyriakos Mitsotakis à Ankara

Le président turc Recep Tayyip Erdogan et le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis, en 2023.
Le président turc Recep Tayyip Erdogan et le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis, en 2023. Tous droits réservés Michael Varaklas/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Michael Varaklas/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les relations entre la Grèce et la Turquie semblent s'améliorer depuis quelques mois, même si certains désaccords persistent.

PUBLICITÉ

Cinq mois après leur dernière rencontre, le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis et le président turc Recep Tayyip Erdogan se retrouvent à Ankara.

Signe d’un apaisement entre les deux voisins après plusieurs années de relations compliquées.

Athènes estime que la migration est un bon exemple de coopération réussie entre les deux pays.

''Il semble qu'il y ait une coopération étroite entre les garde-côtes des deux pays parce qu'après janvier, il y a eu une importante réduction des migrants illégaux arrivant de Turquie, explique le député grec Angelos Syrigos. Cela montre qu'il existe des canaux de communication et qu'ils fonctionnent."

Mais la réouverture au culte il y a quelques jours de l’ancienne église orthodoxe de Chora à Istanbul, reconvertie en mosquée, est une épine dans les relations entre les deux pays.

"La décision de transformer le musée de l'église en mosquée a été prise en 2020, rappelle Angelos Syrigos. Il n'y avait aucune raison de faire cette inauguration une semaine avant la visite du Premier ministre à Ankara, cela aurait pu être fait un ou deux mois après, ou avant. Mais le faire une semaine avant et surtout un jour après la Pâques orthodoxe a sa propre signification."

Le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis devrait malgré tout parler des étapes positives qui ont été franchies ces derniers mois et souligner que ces étapes sont la meilleure preuve que l'amélioration des relations entre les deux pays est possible même s'il y a encore des désaccords importants.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Turquie suspend tous ses échanges commerciaux avec Israël en attente d'un cessez-le-feu à Gaza

Le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis annonce les candidats de son parti aux élections européennes

Couac diplomatique entre Richi Sunak et Kyriakos Mitsotakis