EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

The Cube : hausse de la désinformation à l'approche des élections européennes

Voilà un exemple de désinformation à l'approche des élections européennes.
Voilà un exemple de désinformation à l'approche des élections européennes. Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par James Thomas
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
Cet article a été initialement publié en anglais

Le Premier ministre polonais Donald Tusk, la fusillade du Premier ministre slovaque Robert Fico et les nouvelles règles de l'UE en matière de lutte contre le blanchiment d'argent ont récemment fait l'objet de désinformation.

PUBLICITÉ

À l'approche des élections européennes qui se tiendront du 6 au 9 juin, les dirigeants européens et l'Union européenne elle-même sont de plus en plus souvent la cible de campagnes de désinformation.

Qu'il s'agisse de tentatives de discréditer des rivaux politiques ou d'affirmations sur les réglementations de l'UE, les médias sociaux regorgent de fausses informations.

La tentative d'assassinat du Premier ministre slovaque Robert Fico a donné lieu à une multitude de fake news à caractère politique sur l'internet.

La photo dans ce post ne montre pas Cintula et Šimečka ensemble.
La photo dans ce post ne montre pas Cintula et Šimečka ensemble.Euronews

Les utilisateurs des médias sociaux affirment que cette photo montre l'agresseur présumé de Fico aux côtés de Martin Šimečka, le père du chef du parti d'opposition Slovaquie progressiste.

Les médias slovaques ont identifié le tireur présumé comme étant l'écrivain Juraj Cintula.

Cependant, la photo du post ne montre pas Cintula et Šimečka ensemble. En fait, le deuxième homme sur la photo n'est pas du tout Šimečka, et la photo elle-même provient de l'un des lancements de livres de Cintula en 2019.

Facebook a qualifié le post de fausse information.

La tentative de fausse association de l'attaque contre Fico avec ses rivaux politiques reste particulièrement dangereuse à l'approche des élections européennes.

Donald Tusk a-t-il honte de son identité polonaise ?

De l'autre côté de la frontière, en Pologne, le Premier ministre Donald Tusk a été accusé d'attaquer la notion d'identité polonaise.

Une photo publiée sur TikTok affirme que M. Tusk a qualifié l'identité polonaise d'"anomalie" qui lui vient "avec une persistance douloureuse". Cependant, cette affirmation est trompeuse.

Les mots du message sont sortis de leur contexte
Les mots du message sont sortis de leur contexteEuronews

Le Premier ministre polonais a effectivement prononcé ces mots, mais ils proviennent d'un article qu'il a écrit il y a plus de 40 ans.

Selon les vérificateurs de faits polonais, l'article de M. Tusk aborde de manière critique l'attitude des Polonais face à la réalité avant de confirmer qu'il s'identifie à sa propre polonité, à une époque où la Pologne était un satellite communiste de l'Union soviétique.

"Malgré son héritage oppressif, elle reste notre choix conscient commun", avait-il déclaré.

En tant que Premier ministre résolument pro-UE et ancien président du Conseil européen, M. Tusk est une cible de choix pour la désinformation à quelques semaines des élections.

L'UE interdit-elle les paiements en espèces supérieurs à 100 000 euros ?

Souvent, c'est l'UE elle-même qui est attaquée par ceux qui diffusent de fausses informations.

Certains utilisateurs de médias sociaux affirment que l'Union européenne a interdit tous les paiements en espèces supérieurs à 100 000 euros.

C'est en partie vrai : l'UE a approuvé des règles limitant les transactions en espèces à 100 000 euros dans le cadre d'un ensemble de nouvelles mesures de lutte contre le blanchiment d'argent, mais ces restrictions ne s'appliquent pas à toutes les transactions.

Les commerçants sont notamment soumis à une limite qui les empêche d'accepter ou de payer des espèces d'un montant supérieur à 100 000 euros.

PUBLICITÉ

Les transferts entre particuliers dans un cadre non professionnel sont exclus.

Sources additionnelles • Somaya Aqad

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Estonie : des milliers de Russes s'apprêtent à voter aux élections européennes

The Cube : les pirates informatiques peuvent-ils voler nos empreintes digitales sur nos selfies ?

The Cube : non, l'Iran n'a pas commencé à attaquer Tel-Aviv