EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Les experts et les dirigeants affirment que l'Europe doit être plus compétitive

Source : APTV
Source : APTV Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Giorgia OrlandiJean-Philippe LIABOT
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

À quelques jours des prochaines élections européennes s'est tenue la 14ᵉ édition de la conférence sur l'état de l'Union à Florence en Italie;

PUBLICITÉ

Des dirigeants mondiaux, des experts, des décideurs politiques et des journalistes se sont réunis à l'Institut universitaire européen à Florence en Italie, afin de réfléchir à ce qui a été accompli jusqu'à présent, mais surtout définir ce sur quoi l'Europe devrait se concentrer au cours des prochaines années.

Le débat sur les questions les plus urgentes auxquelles l'Europe est confrontée, les politiques économiques, les transitions numériques et écologiques, ont figuré en tête de l'ordre du jour de cette édition 2024.

{{quotation_v2 align="center" size="fullwidth" ratio="auto" quote=""Beaucoup de ces groupes traitent de questions techniques, mais ce qui les unit, c'est qu'il doit y avoir une vision pour l'avenir de l'Europe. Une vision qui puisse rassembler les Européens, car si les Européens ne sont pas unis, s'ils ne sont pas capables de générer le type d'énergie nécessaire pour relever ces défis, alors aucune solution technique ne sera suffisante"." author="Erik Jones" author_description="Directeur du Centre Robert Schuman, EUI" }}

Parmi les leçons tirées de ces rencontres, les experts, dont l'ancien Premier ministre italien Enrico Letta, avertissent que l'appel à la compétitivité est quelque chose que l'Europe ne peut ignorer.

{{image align="center" size="fullwidth" ratio="auto" id="4185346" src="https://static.euronews.com/articles/stories/08/46/04/38/808x539_cmsv2_a1f8089f-7754-5470-80bc-08e09103ab86-8460438.jpg" url="https://static.euronews.com/articles/stories/08/46/04/38/{{w}}x{{h}}_cmsv2_a1f8089f-7754-5470-80bc-08e09103ab86-8460438.jpg" caption="Enrico Letta en avril 2024 à Bruxelles" alt="Enrico Letta en avril 2024 à Bruxelles" credit="Harry Nakos/Copyright 2024 The AP. All rights reserved" naturalWidth="1024" naturalHeight="682" animation="fade-in" }}

Dans le cadre de cet effort, continuer sur la voie du Green Deal pour rendre l'économie européenne plus durable est à la fois une opportunité et un défi.

Selon Leonardo Meeus, directeur de la "Florence School of Regulation", FSR, de l'Institut universitaire européen,

"Nous devrions être moins inquiets. Le Green Deal est bien plus qu'un Green Deal. Certains détails pourraient changer parce que certains politiciens pourraient préférer certains aspects du Green Deal. Je pense que le projet continuera dans la même direction que celle que nous avons indiquée."

Autre sujet épineux, la nécessité d'une défense européenne et l'avenir de l'élargissement sont quelques-unes des questions soulevées par la nouvelle donne géopolitique provoquée par la guerre en Ukraine.

Mais surtout, ces élections portent sur la défense des valeurs et des démocraties européennes et sur la lutte contre la désinformation.

{{image align="center" size="fullwidth" ratio="auto" id="4185356" src="https://static.euronews.com/articles/stories/08/46/04/38/808x539_cmsv2_c710476c-4957-55ec-bb03-191e6550349a-8460438.jpg" url="https://static.euronews.com/articles/stories/08/46/04/38/{{w}}x{{h}}_cmsv2_c710476c-4957-55ec-bb03-191e6550349a-8460438.jpg" caption="Věra Jourová en avril 2024" alt="Věra Jourová en avril 2024" credit="Geert Vanden Wijngaert/Copyright 2024 The AP. All rights reserved." naturalWidth="1024" naturalHeight="683" animation="fade-in" }}

Selon Věra Jourová, Vice-présidente de la Commission Européenne, chargée des Valeurs et de la Transparence, "L'espionnage, la désinformation, l'utilisation abusive de l'intelligence artificielle, etc. visent à diminuer la confiance des citoyens dans les systèmes démocratiques et c'est dangereux. Mais même si ce n'est pas le cas et même si tout va plus ou moins bien, seule une partie de la manipulation est inévitable,nous devrons en faire plus à l'avenir parce que la confiance est la valeur la plus précieuse que nous ayons".

La mise en œuvre ou non de certaines des propositions discutées ici, dépendra bien sûr fortement de ce qui se passera après le 9 juin.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Plan industriel "Green Deal": le projet de l'UE pour développer les entreprises européennes vertes

Plusieurs migrants disparus depuis lundi dans un naufrage retrouvés au large de l'Italie

La Commission lance un avertissement à la France, l'Italie et à six autres pays pour leur déficit budgétaire