EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

L'Allemagne accueille une conférence sur la reconstruction de l'Ukraine

Le chancelier allemand Olaf Scholz, à droite, et le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy assistent à une conférence de presse dans la chancellerie à Berlin, vendredi 16 février 2024.
Le chancelier allemand Olaf Scholz, à droite, et le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy assistent à une conférence de presse dans la chancellerie à Berlin, vendredi 16 février 2024. Tous droits réservés Markus Schreiber/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Markus Schreiber/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Par Jean-Philippe LiabotAmandine Hess avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
Cet article a été initialement publié en anglais

La conférence de deux jours sur la reconstruction de l'Ukraine précède un sommet de paix en Suisse

PUBLICITÉ

L'Allemagne accueille ce mardi une conférence destinée à recueillir des soutiens en faveur du redressement de l'Ukraine après les destructions causées par la guerre menée par la Russie depuis deux ans.

Cette réunion qui se déroule à Berlin vise à envoyer un nouveau signal de solidarité avec Kyiv au début d'une semaine de diplomatie intense.

Cette conférence fait suite à une réunion similaire organisée à Londres il y a un an. Elle précède le sommet du Groupe des Sept, qui réunit les principaux alliés occidentaux de l'Ukraine en Italie, et un sommet mondial pour la paix qui se tiendra en Suisse le week-end prochain.

Un bémol pour les organisateurs - et un coup dur aux efforts de Kyiv pour persuader ses alliés que leur aide est gérée de façon efficace - ce lundi, le président de la conférence et responsable de l'Agence pour la reconstruction de l'Ukraine, Mustafa Nayyem, a annoncé sa démission, citant des "obstacles systémiques", l'empêchant d'exercer efficacement ses fonctions.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui a assisté la semaine dernière aux événements marquant le 80e anniversaire du débarquement en France, est attendu à la conférence, qui, selon les organisateurs allemands, réunira 2 000 personnes issues du monde politique, des affaires et d'autres secteurs.

"Unis dans la défense. Unis dans le redressement. Plus forts ensemble."
Svenja Schulze
Ministre allemande de la Coopération économique et du Développement

"Même en ces temps de guerre, l'Ukraine doit continuellement reconstruire des maisons, des canalisations d'eau, des hôpitaux et des réseaux électriques", a déclaré la ministre allemande du développement, Svenja Schulze, dans un communiqué. "Les gens veulent continuer à vivre dans leur pays et pour ce faire, ils ont besoin d'électricité, d'eau et d'un toit au-dessus de leur tête.

La tâche consistant à soutenir le redressement de l'Ukraine à court et à long terme "est trop importante pour être abordée par les seuls gouvernements - c'est pourquoi nous invitons expressément les entreprises, la société civile et les municipalités à participer à la conférence", a ajouté Mme Schulze.

Sécuriser les infrastructures électriques

Parmi les autres problèmes immédiats auxquels l'Ukraine est confrontée, les attaques soutenues de l'armée russe sur son réseau électrique au cours des dernières semaines, ont contraint les dirigeants de Kyiv à instaurer des coupures de courant à l'échelle nationale.

À Londres, l'année dernière, les alliés de l'Ukraine ont promis plusieurs milliards de dollars d'aide non militaire pour reconstruire les infrastructures du pays, lutter contre la corruption et aider Kyiv à ouvrir la voie vers l'adhésion à l'Union européenne.

Cette année encore, l'accent est mis sur les réformes.

"Nous mettons tout en œuvre pour que l'Ukraine puisse bientôt s'asseoir à la table de l'Union européenne, car, outre notre soutien militaire, c'est la meilleure protection qui soit", a déclaré Annalena Baerbock, ministre allemande des affaires étrangères.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Emmanuel Macron va-t-il annoncer l'envoi d'instructeurs français en Ukraine ?

Sommet du G7 : Meloni qualifie l'offre de cessez-le-feu de Poutine en Ukraine de "propagande"

Deux citoyens suédois libérés par l'Iran réunis avec leur famille à Stockholm