EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

L'adhésion de l'Ukraine à l'OTAN est "notre devoir", déclare Kaja Kallas

Kaja Kallas et Jens Stoltenberg s'expriment lors de la conférence de presse de l'OTAN à Bruxelles.
Kaja Kallas et Jens Stoltenberg s'expriment lors de la conférence de presse de l'OTAN à Bruxelles. Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par Euronews avec AP and EBU
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
Cet article a été initialement publié en anglais

La Première ministre estonienne est l'une des critiques les plus virulentes de l'Europe à l'égard de Moscou.

PUBLICITÉ

L'adhésion de l'Ukraine à l'Alliance est un devoir pour tous les pays membres, et les alliés de l'OTAN doivent s'engager à renforcer son armée, a déclaré jeudi la Première ministre estonienne, Kaja Kallas.

"La dissuasion en matière de défense commence en Ukraine. Le prix que nous payons en soutenant l'Ukraine dans ses efforts pour vaincre l'impérialisme russe est peu de chose comparé à ce qui se produirait si l'agression portait ses fruits", a déclaré Mme Kallas lors d'une conférence de presse conjointe au siège de l'OTAN, à Bruxelles, avec le secrétaire général de l'Alliance, Jens Stoltenberg.

Les deux dirigeants ont souligné le soutien indéfectible de l'OTAN à l'Ukraine face à l'agression russe et ont réaffirmé l'engagement de l'Alliance en faveur de la défense collective.

"Nous devons démontrer, par nos paroles et nos actes, que la voie de l'Ukraine vers l'OTAN est irréversible", a ajouté Kaja Kallas, présentie pour devenir cheffe de la diplomatie de l'UE.

"Il faut une stratégie à long terme pour contrer et contenir les actions agressives de la Russie. Nous assistons également à une politique coordonnée d'activités hybrides de la part de la Russie dans toute l'Europe. Les tentatives de destruction d'infrastructures civiles et de sabotage d'installations liées aux livraisons d'armes sont de plus en plus nombreuses."

Estonia's Prime Minister poses with Ukraine's President Zelenskyy as they take part in a signature ceremony of a security agreement in Brussels.
Estonia's Prime Minister poses with Ukraine's President Zelenskyy as they take part in a signature ceremony of a security agreement in Brussels.Olivier Hoslet/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.

Depuis que la Russie a lancé son invasion à grande échelle de l'Ukraine en février 2022, Kaja Kallas s'est faite l'avocate des efforts de l'UE pour mettre en place des sanctions contre le Kremlin et assurer un soutien militaire à l'Ukraine.

Jens Stoltenberg soutient Mark Rutte

Jens Stoltenberg a également profité de l'occasion pour souhaiter la bienvenue à Mark Rutte en tant que prochain secrétaire général de l'OTAN, soulignant sa grande expérience et sa capacité à dégager un consensus.

"Je connais Mark depuis de nombreuses années. Il est un fervent défenseur du lien transatlantique, de l'Amérique du Nord et de l'Europe. Il connaît très bien l'OTAN, et il est très compétent et expérimenté".

Le Premier ministre néerlandais a soutenu l'Ukraine et son droit à se défendre depuis que la Russie a envahi le pays en février 2022. Il a déclaré précédemment que c'était l'une des raisons pour lesquelles il s'était porté candidat au poste le plus élevé de l'OTAN.

Cette déclaration intervient alors que le président ukrainien a appelé les dirigeants européens à tenir leur promesse de fournir des équipements militaires à son pays ravagé par la guerre, quelques jours seulement après que l'Union européenne a entamé des négociations d'adhésion avec son gouvernement.

Ukraine's President Volodymyr Zelenskyy and European Council President Charles Michel speak with the media as they arrive for an EU summit in Brussels.
Ukraine's President Volodymyr Zelenskyy and European Council President Charles Michel speak with the media as they arrive for an EU summit in Brussels.Geert Vanden Wijngaert/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.

"Nous devons travailler sur les prochaines étapes", a déclaré Volodymyr Zelensky aux journalistes à son arrivée à Bruxelles pour participer à un sommet des dirigeants de l'UE. Il a ajouté que les dirigeants et lui-même discuteraient "des questions urgentes, notamment de la défense aérienne".

Volodymyr Zelensky a remercié les pays qui ont promis des équipements, des armes et des munitions, tout en soulignant que l'Ukraine "en a besoin de toute urgence sur le champ de bataille".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un engagement de sécurité à long terme entre l’UE et l’Ukraine

Le Premier ministre des Pays-Bas Mark Rutte prochain secrétaire général de l'OTAN

Le écoles danoises veut décaler les heures de cours