EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Les astronautes à bord de l'ISS sont-ils surveillés en permanence?

Les astronautes à bord de l'ISS sont-ils surveillés en permanence?
Tous droits réservés 
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans le troisième épisode de notre série, l'astronaute américain Andrew Morgan nous parla d'intimité spatiale.

PUBLICITÉ

En octobre dernier, vous avez posé vos questions à Luca Parmitano, notre correspondant spatial et astronaute de l'Agence spatiale européenne (ESA). En tout, vous avez été plus d'une centaine à participer, venant des quatre coins de l'internet, et à nous envoyer vos cosmiques interrogations via Facebook, Twitter ou Instagram et Reddit. En vrac, citons l'adorable question de Juliette, dix ans, qui a demandé lequel des cinq sens était le plus utilisé dans l'espace, et celle, un brin, triviale : "comment tu pètes dans l'espace ?".

Au final, Luca a choisi de répondre à cinq questions, mises en lumière par notre nouvelle hebdomadaire intitulée "Ask Our Astronaut".

La question de la semaine nous vient de Sarah Williams :

"Les astronautes à bord de la Station spatiale Internationale sont-ils surveillés en permanence? Leur intimité est-elle respectée?"

Pour répondre à cette question, cette semaine c'est Andrew Morgan, un collègue de Luca et astronaute de la NASA qui prend la parole :

"C'est une très bonne question parce qu'on habite ici tout ensemble pendant 6 mois, voire plus. Nous sommes six membres d'équipage avec peu d'espace personnel."

"Nous vivons très proches les uns des autres. C'est comme habiter pendant longtemps dans une petite maison. Nous mangeons, buvons, dormons et faisons de l'exercice un peu les uns sur les autres. Mais, par chance, nous nous apprécions tous les uns les autres."

"Ce qui facilite la vie en communauté. Le centre de commande, sur Terre, nous observe via des caméras mais nous avons le droit de les éteindre à la fin de la journée de travail pour avoir un peu d'intimité le soir. Et chacun d'entre nous a ses propres quartiers, de la taille d'un petit placard ou une cabine téléphonique."

"Si vous pouvez vous souvenir à quoi ressemble une cabine téléphonique. Donc ce n'est pas grand mais c'est un espace privé où on peut fermer la porte. Nous pouvons y passer des appels téléphoniques, communiquer avec notre famille, écrire des emails, c'est notre espace personnel."

"Mais, croyez-le ou non, la Station est assez grande pour aller dans un module différent et avoir un peu d'intimité là-bas aussi."

  • En collaboration avec l'Agence Spatiale européenne (ESA).
Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Une sortie extra-véhiculaire des plus complexes pour l'équipage de l'ISS

Luca Parmitano : des fêtes intenses à bord de la Station spatiale internationale

Quelle est la plus grande peur des astronautes ?