Commission européenne : plus de TikTok pour le personnel de l'institution

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
La Commission européenne interdit TikTok sur les appareils professionnels de son personnel
La Commission europĂ©enne interdit TikTok sur les appareils professionnels de son personnel   -  Tous droits rĂ©servĂ©s  Canva

La plateforme TikTok bannie de l’enceinte de la Commission europĂ©enne. L’institution l’annonce ce jeudi et invite l’ensemble de son personnel Ă  dĂ©sinstaller l’application au plus tard le 15 mars.

La mesure a été préconisée par le service informatique de l'institution afin de "protéger les données de la Commission et de renforcer sa cybersécurité". 

"En tant qu'institution, la Commission européenne a, dÚs le début de son mandat, mis l'accent sur la cybersécurité, la protection de ses collaborateurs et de tous ceux qui travaillent" pour l'institution, a observé le commissaire à l'Industrie Thierry Breton devant la presse.

Il s'est refusĂ© Ă  livrer de dĂ©tails : "Nous ne sommes Ă©videmment nullement contraints de donner les raisons pour lesquelles nous prenons (de telles) dĂ©cisions dans l'intĂ©rĂȘt de nos propres collĂšgues, du bon fonctionnement des institutions et de sa prĂ©servation", a-t-il insistĂ©.

"Nous sommes déçus de cette décision, que nous croyons erronée et fondée sur des idées fausses", a réagi un porte-parole de TikTok dans un communiqué.

La Commission européenne a également demandé à ses employés de désinstaller l'application TikTok de leurs appareils personnels, y compris des téléphones, lorsque des applications officielles y sont installées, notamment messagerie électronique et applications pour visioconférences.

TikTok, dont la société mÚre ByteDance est chinoise, fait l'objet d'une surveillance croissante des Occidentaux ces derniers mois en raison de craintes quant à l'accÚs de Pékin aux données des utilisateurs.

BientĂŽt la fin de TikTok aux Etats-Unis

L'administration amĂ©ricaine a interdit l'application sur les appareils du gouvernement fĂ©dĂ©ral, et certains lĂ©gislateurs amĂ©ricains tentent d'interdire Ă  TikTok d'opĂ©rer aux États-Unis.

TikTok a admis en novembre dernier que certains membres du personnel en Chine pouvaient accéder aux données des utilisateurs européens.

Le directeur général de TikTok, Shou Zi Chew, s'est rendu à Bruxelles en janvier pour des entretiens avec des responsables de l'UE, alors que Bruxelles se montre soucieux d'assurer la sécurité des données des utilisateurs européens.

Il s'était ultérieurement entretenu avec Thierry Breton. "Lors de cette conversation dense que nous avons eue, je lui ai parlé des problÚmes concernant la sécurité des données, le transfert des données potentiel sur leurs services, et je lui ai fait part de certaines interrogations qu'on pouvait avoir", a rappelé le commissaire jeudi .

M. Shou avait assuré auprÚs des responsables de l'UE que sa société travaillait sur un systÚme "robuste" pour traiter les données des Européens en Europe, selon un porte-parole de la Commission.