EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Oxford meilleure université du monde selon le Times

L'Université d'Oxford a conservé la première place dans le classement mondial des universités du Times Higher Education 2024.
L'Université d'Oxford a conservé la première place dans le classement mondial des universités du Times Higher Education 2024. Tous droits réservés Canva
Tous droits réservés Canva
Par David WalshOceane Duboust
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Le classement mondial des universités 2024 du Times Higher Education (THE) est sorti et c'est la Chine qui fait la plus forte impression, plutôt que l'Occident.

PUBLICITÉ

L'Université d'Oxford maintient sa suprématie en tête du classement des meilleures universités du monde pour la huitième année consécutive, selon le classement mondial des universités 2024 du Times Higher Education (THE) qui vient d'être publié.

D'autres établissements de l'anglosphère dominent le top 10, avec les habituels Harvard (4) et Cambridge (5) qui continuent d'être représentés en haut du tableau.

Les cinq premières places ont toutefois légèrement bougé, Stanford passant de la troisième place en 2023 à la deuxième dans le classement de cette année et le Massachusetts Institute of Technology (MIT) passant de la cinquième place en 2023 à la troisième.

Cette évolution s'est faite en grande partie aux dépens de Harvard, qui a perdu deux places par rapport à son classement en 2023, et de Cambridge, qui est passé de la troisième à la cinquième place.

De manière plus générale, les universités américaines et britanniques ont connu un déclin notable cette année, tandis que les universités européennes ont encore reculé. L'étoile de l'Asie continue de monter, en particulier pour les centres d'enseignement supérieur en Chine.

Les universités de Tsinghua (12) et de Pékin (14) se sont hissées au sommet du classement, dépassant des établissements comme l'université de Pennsylvanie, l'université Johns Hopkins et l'université Columbia.

Dans le prolongement de la tendance à la montée en puissance de l'Asie dans le domaine universitaire, l'université japonaise de Tokyo devance désormais l'université d'Édimbourg, le King's College de Londres et la London School of Economics and Political Science, après avoir gagné 10 places pour se retrouver en 29e position.

Pour la France, l’université PSL (Paris Sciences et Lettres) est la mieux classée passant de la 47e à la 40e place cette année.

Une analyse de six années de données par The Higher Education montre que le rang moyen des universités américaines a baissé, passant de 296 dans le classement 2019 à 348 dans la dernière édition ; le rang moyen du Royaume-Uni a également baissé, mais dans une moindre mesure, passant de 451 à 477.

Quelles sont les universités européennes les plus performantes au monde ?

Selon les notes globales du classement THE pour 2024, les établissements européens continuent d'être bien représentés dans le top 50.

L'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) a connu le changement le plus important, passant de la 41e à la 33e place en un an. La London School of Economics (LSE) a connu la plus forte baisse, passant de la 37e à la 46e place, un recul supplémentaire par rapport à 2022, où elle était 27e sur la liste.

En général, la plupart des institutions européennes figurant dans le top 50 sont restées stables, soit en conservant la même position, soit en enregistrant une légère baisse.

L'ETH Zurich (11), l'Université technique de Munich (30e ex-aequo et toujours sa meilleure position dans le classement depuis 2011) et l'University College London (22) n'ont pas progressé.

En ce qui concerne la qualité de la recherche - définie par THE comme "l'impact des citations, la force de la recherche, l'excellence de la recherche et l'influence de la recherche" - menée dans chaque institution, les universités européennes s'en sortent beaucoup mieux, avec quatre d'entre elles dans le top 10.

L'université Vita-Salute San Raffaele de Milan est la 10e meilleure université au monde pour la recherche.

L'université européenne la mieux classée est Oxford (5) avec un score de 99, suivie de l'Imperial College de Londres (8) et de l'UCL (9) avec des scores respectifs de 98,6 et 9.

Autres points importants

Bien que toujours dominée par les universités américaines et britanniques, la Chine progresse lentement dans le classement THE, les établissements chinois étant plus près que jamais d'entrer dans le top 10.

PUBLICITÉ

Treize universités chinoises figurent désormais dans le top 200, soit sept de plus qu'en 2020. Les universités les mieux classées cette année sont l'université Tsinghua et l'université de Pékin, qui occupent respectivement la 12e et la 14e place du classement.

La progression des établissements chinois s'est accompagnée d'un recul des universités américaines et britanniques, dont le nombre dans le top 200 a diminué respectivement de trois et quatre.

Ce recul montre que, malgré l'avance qu'ils conservent sur leurs rivaux chinois, le Royaume-Uni et les États-Unis "perdent de leur puissance relative", affirme au Times Higher Education (THE), Ming Cheng, professeur d'enseignement supérieur au Sheffield Institute of Education de l'université Sheffield Hallam.

"Les universités de ces deux pays pourraient peut-être envisager d'apprendre les bonnes pratiques de la Chine et d'apprécier un peu plus les différentes cultures et idéologies", ajoute-t-elle. 

"Cette tendance suggère également un déplacement du pouvoir de l'économie de la connaissance de l'Ouest vers l'Est. Elle pourrait encourager davantage d'étudiants internationaux à venir étudier en Chine à l'avenir".

PUBLICITÉ
Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les meilleures universités du monde en 2024 ont été dévoilées. 5 des 10 premières se trouvent en Europe

Comment le monde de l’enseignement s’adapte à ChatGPT

Semaine de quatre jours : quels sont les pays qui l'ont adoptée et est-ce une réussite ?