EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Le "tueur silencieux" : dans quel pays européen la tension artérielle est la plus élevée et comment peut-on y remédier ?

Un volontaire médical de FRIDA Ukraine examine la tension artérielle d'un patient.
Un volontaire médical de FRIDA Ukraine examine la tension artérielle d'un patient. Tous droits réservés AP Photo/Evgeniy Maloletka
Tous droits réservés AP Photo/Evgeniy Maloletka
Par Lauren Chadwick
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

L'hypertension, bien que courante, peut entraîner des maladies cardiaques et des AVC si elle n'est pas prise en charge, ce qui amène les médecins à la qualifier de "tueur silencieux". Les chiffres en France sont meilleurs que la moyenne européenne.

PUBLICITÉ

L'hypertension artérielle est une affection courante qui touche environ une personne sur trois dans le monde, mais qui, si elle n'est pas traitée, peut entraîner une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.

Ce chiffre a doublé au cours des deux dernières décennies, et près de la moitié des personnes atteintes ignorent qu'elles le sont, a déclaré l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) l'année dernière.

"Il s'agit d'un problème préoccupant, car il s'agit d'une maladie potentiellement mortelle qui passe largement inaperçue, puisque l'hypertension artérielle s'accompagne rarement de symptômes", a déclaré à Euronews Health Julie Ward, infirmière en cardiologie à la British Heart Foundation (BHF).

"Vous pouvez avoir des maux de tête, des vertiges ou une vision floue, mais c'est généralement le cas lorsque l'hypertension est assez sévère", a-t-elle ajouté.

Ce vendredi marque la Journée mondiale de l'hypertension, au cours de laquelle les experts s'efforcent de sensibiliser la population à la prévention et à la prise en charge de cette maladie.

Qu'est-ce que l'hypertension ?

Selon l'American Heart Association, on parle d'hypertension lorsque "la force de poussée du sang contre les parois des vaisseaux sanguins est constamment trop élevée".

Elle est enregistrée à l'aide de deux chiffres mesurant la pression systolique et la pression diastolique.

La pression systolique, le chiffre le plus élevé, correspond à la pression dans les artères lorsque le cœur pompe le sang, tandis que la pression diastolique, le chiffre le plus bas, correspond à la force exercée par le cœur lorsqu'il se relâche entre deux battements.

Selon le National Health Service (NHS) britannique, on parle d'hypertension lorsque ces chiffres sont supérieurs à 140/90 millimètres de mercure (mmHg) lorsqu'ils sont mesurés dans une pharmacie ou une clinique médicale. En revanche, toute valeur supérieure à 120/80 mm Hg est considérée comme élevée.

Quels sont les facteurs de risque de l'hypertension artérielle ?

Les facteurs de risque les plus courants de l'hypertension sont l'âge, l'existence de membres de la famille souffrant d'hypertension et le surpoids.

L'hypertension peut également être influencée par des facteurs liés au mode de vie, tels que le tabagisme, la consommation excessive d'alcool, l'excès de sel ou le manque d'exercice physique.

Ricardo Ladeiras Lopes, cardiologue et professeur adjoint à la faculté de médecine de l'université de Porto, explique que le stress est un autre facteur de risque courant d'hypertension.

Les maladies chroniques telles que le diabète et les maladies rénales peuvent aussi augmenter le risque d'hypertension.

Selon l'Institut national pour la santé et l'excellence des soins (National Institute for Health and Care Excellence) du Royaume-Uni, l'hypertension peut affecter de manière disproportionnée les personnes d'origine noire, africaine ou caribéenne.

Quels sont les problèmes de santé que l'hypertension artérielle peut causer ?

La plupart des personnes souffrant d'hypertension artérielle ne présentent aucun symptôme, mais la pression excessive exercée sur les artères peut endommager les organes.

"L'hypertension artérielle est à l'origine de près de la moitié des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux au Royaume-Uni. C'est un problème très important", a déclaré le docteur Ward.

Ladeiras Lopes, qui est également membre de la Société européenne de cardiologie, a déclaré que l'hypertension est "un facteur de risque majeur pour les maladies cardiovasculaires, [notamment] les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux".

"Elle peut par ailleurs entraîner d'autres problèmes de santé graves, tels que l'insuffisance rénale, la perte de vision et l'insuffisance cardiaque. En outre, l'hypertension est communément appelée le "tueur silencieux" [car] elle peut exister sans symptômes perceptibles pendant des années et entraîner de graves complications si elle n'est pas traitée", a-t-il ajouté.

PUBLICITÉ

Combien de personnes en Europe souffrent d'hypertension artérielle ?

Près d'un quart des habitants de l'Union européenne souffrent d'hypertension artérielle, selon les chiffres d'Eurostat, l'organe statistique de l'Union.

Le nombre de personnes souffrant d'hypertension varie d'un État membre à l'autre, allant de 37 % en Croatie à 12 % en Irlande, selon les dernières données disponibles.

D'après ces données, la Croatie est non seulement le pays le plus touché, mais elle a également connu une forte augmentation du nombre de personnes souffrant d'hypertension entre 2014 et 2019.

"Bien que nous ne puissions pas être sûrs des raisons exactes de l'augmentation des données signalées sur l'hypertension en Croatie entre 2014 et 2019, l'hypertension est l'un des problèmes de santé publique les plus importants en Croatie", a déclaré Ana Ivičević Uhernik de l'Institut croate pour la santé publique, faisant référence à l'augmentation de l'hypertension artérielle signalée montrée dans l'enquête européenne par entretien sur la santé.

Une étude dirigée par Ivičević Uhernik et publiée l'année dernière a révélé une forte prévalence de l'hypertension en Croatie, et "une proportion significative, bien que plus faible que prévu, d'hypertension non diagnostiquée".

PUBLICITÉ

"En raison du vieillissement de la population croate et de l'augmentation de la prévalence de l'obésité, nous nous attendons à une nouvelle augmentation de la prévalence de l'hypertension à l'avenir", a-t-elle déclaré à Euronews Health.

Par ailleurs, selon Blood Pressure UK, environ un adulte sur trois souffre d'hypertension en Angleterre, ce qui correspond à la moyenne mondiale.

Que peut-on faire pour traiter ou prévenir l'hypertension ?

"Il y a beaucoup de choses que l'on peut faire, et c'est généralement lié au mode de vie", a déclaré Mme Ward, ajoutant toutefois que les gens "ne peuvent pas l'empêcher totalement parce que toute personne âgée de plus de 65 ans peut potentiellement souffrir d'hypertension artérielle, car c'est une maladie liée au vieillissement".

Des changements dans le mode de vie, comme ne pas fumer, réduire la consommation d'alcool, ne pas ajouter de sel aux aliments et adopter un régime alimentaire sain à base d'aliments frais, peuvent aider.

Des études ont également montré qu'un régime de type méditerranéen, riche en légumes frais, en graisses saines et en poisson, peut réduire le risque d'hypertension. Les experts recommandent également de faire de l'exercice et de maintenir un poids sain.

PUBLICITÉ

"La gestion du stress dans notre vie quotidienne est très importante", ajoute Ladeiras Lopes, de même qu'un suivi régulier.

Responsabiliser les patients

Le docteur Ward, qui répond également aux questions de la ligne d'assistance téléphonique de la British Heart Foundation, a déclaré qu'ils recevaient "un très grand nombre de demandes concernant l'hypertension artérielle".

"Nous essayons de donner aux patients les moyens de la gérer eux-mêmes à la maison", a-t-elle déclaré, par exemple en se procurant un tensiomètre et en tenant un journal pour voir quand elle augmente, ainsi qu'en consultant un médecin pour parler des changements potentiels à apporter au mode de vie.

Il existe également des médicaments pour aider les personnes à gérer l'hypertension artérielle.

Le plus important est de "connaître ses chiffres", a-t-elle ajouté.

PUBLICITÉ

Ladeiras Lopes affirme qu'il s'agissait d'une "préoccupation mondiale", ajoutant que les lignes directrices sur l'hypertension de la Société européenne de cardiologie devraient être mises à jour cette année.

"Le vieillissement est un facteur de risque. Il est également important de prendre en compte l'urbanisation et les changements de mode de vie. En effet, ils entraînent une réduction de l'activité physique et une augmentation de la consommation d'aliments transformés, ainsi que des niveaux de stress plus élevés", a-t-il déclaré, ce qui devrait être pris en compte.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les mesures chinoises visant à réduire le temps d'écran pour les enfants donnent des résultats prometteurs

Un traitement innovant a permis d'éliminer totalement un type de cancer, dans le cadre d'un essai clinique

Ces quatre secteurs industriels seraient responsables d'un quart des décès annuels en Europe