Vidéo

euronews_icons_loading
Bélarus : Loukachenko compare le mouvement de contestation à une "guerre terroriste"