Vidéo

euronews_icons_loading
Un Indien ramasse du charbon dans l'Etat du Jharkhand le 24 septembre 2021

Inde : plongée au coeur des mines de charbon à ciel ouvert

Une épaisse poussière grise flotte au-dessus des mines de charbon à ciel ouvert de Singrauli en Inde, où de gigantesques pelleteuses charrient le combustible contribuant à la croissance mais aussi à la pollution atmosphérique du pays.

Ces mines illustrent le dilemme auquel est confronté le deuxième pays le plus peuplé du monde, expliquant sa résistance à l'élimination progressive du charbon prônée durant le sommet de la COP26 à Glasgow au début du mois.

A mesure que la troisième plus grande économie d'Asie se développe, sa boulimie de charbon ne cesse d'augmenter, les classes moyennes ont besoin d'électricité pour leurs climatiseurs et réfrigérateurs.

La consommation de charbon qui alimente 70% du réseau électrique indien a doublé cette dernière décennie. Seule la Chine en consomme davantage aujourd'hui.

La pression internationale s'accentuant, le Premier ministre Narendra Modi a annoncé le mois dernier que l'Inde visait la neutralité carbone d'ici 2070, soit une décennie après la Chine et 20 ans après les autres grands émetteurs de CO2.

Bien qu'étant le troisième pays émetteur mondial, le gouvernement fait valoir que ses émissions par habitant sont bien inférieures à la moyenne américaine.

AFP