Vidéo

euronews_icons_loading
AFP

Tatouages : le patriotisme ukrainien dans la peau

Hommage aux unités militaires ukrainiennes, souvenir de la ville natale abandonnée, message d'amour au pays... Depuis le début de l'invasion russe, les demandes de tatouages, notamment patriotiques, sont en plein boom en Ukraine.

Au festival "Art Weapon" à Kiev, ils sont des dizaines à être venus se faire tatouer pour exprimer leur soutien à l'Ukraine. Dans cette usine abandonnée, au son de la musique électronique et du rock garage, l'argent récolté est reversé à l'armée ukrainienne.

Acceptant de parler à condition de rester anonyme, un jeune militaire de 20 ans s'apprête à se faire tatouer pour la première fois.

Il explique avoir choisi un dessin dédié au régiment nationaliste Azov, où combattent deux de ses amis, retranchés, comme des centaines d'autres, dans l'aciérie Azovstal à Marioupol, assiégée par l'armée russe.

"C'est difficile pour moi, mais je ne peux pas imaginer ce qu'ils ressentent", déclare-t-il à l'AFP alors qu'il se prépare à affronter l'aiguille : "Ils m'ont dit qu'ils défendront l'Ukraine jusqu'à leur mort".

Pour l'actrice et musicienne Maroussia Ionova, 27 ans, son nouveau tatouage -- qui dit simplement "Kiev" -- sert à rappeler le moment où elle a fui sa maison au début de la guerre, et la vague d'émotions qu'elle a traversée depuis.

"C'est pour ça que j'ai décidé de me tatouer le nom de ma ville préférée", explique la jeune femme, qui peine à décrire "le niveau d'émotions" ressenti depuis deux mois et demi.