Des pluis torrentielles font un mort et plusieurs disparus au Japon

Vidéo. Japon : des pluies torrentielles font un mort et plusieurs disparus dans le sud-ouest du pays

Une femme est morte et trois personnes sont portées disparues après des glissements de terrain survenus dans le sud-ouest du Japon, région frappée par les pluies "les plus fortes jamais enregistrées", ont annoncé lundi 10 juillet les autorités et l’agence météo nationale.

Une femme est morte et trois personnes sont portées disparues après des glissements de terrain survenus dans le sud-ouest du Japon, région frappée par les pluies "les plus fortes jamais enregistrées", ont annoncé lundi 10 juillet les autorités et l’agence météo nationale.

La femme, âgée de 77 ans, a perdu la vie dans un glissement de terrain qui a touché sa maison pendant la nuit dans la zone rurale de Fukuoka, ont indiqué les pompiers locaux. Son mari a été retrouvé conscient et hospitalisé.

Avertissement spécial de fortes pluies pour les préfectures de Fukuoka et d’Oita. Il s’agit des images prises depuis une caméra installée à Yabakei-cho, ville de Nakatsu, préfecture d’Oita.

Trois personnes sont aussi portées disparues après un glissement de terrain qui a frappé la ville de Karatsu, dans la préfecture de Saga, voisine de Fukuoka, ont indiqué les autorités locales.

L’agence météorologique japonaise a demandé à la population de se mettre à l’abri car les fortes précipitations risquent de provoquer des inondations et des glissements de terrain dans les régions de Fukuoka et d’Oita.

Des consignes d’évacuation - non contraignantes - ont été émises dans certaines parties des préfectures de Fukuoka, d’Oita et des préfectures voisines, qui ont ouvert des abris pour accueillir les personnes quittant leur domicile.

Le Japon est habituellement affecté par la saison des pluies entre juin et juillet, période marquée par de fortes précipitations et qui se traduit parfois par des inondations et des glissements de terrain meurtriers.

Les scientifiques estiment que le changement climatique intensifie le risque de fortes pluies au Japon et ailleurs, car une atmosphère plus chaude retient davantage d’eau.

En 2021, 27 personnes avaient trouvé la mort dans un glissement de terrain dévastateur, consécutif aux fortes pluies, dans la station balnéaire centrale d’Atami.

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Dernières vidéos

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ