Montgolfières, fleurs et ballet : les festivals turcs incontournables en 2024

Des montgolfières, transportant des touristes, s'élèvent dans le ciel, au-dessus des « cheminées de fées » en Cappadoce, au centre de la Turquie.
Des montgolfières, transportant des touristes, s'élèvent dans le ciel, au-dessus des « cheminées de fées » en Cappadoce, au centre de la Turquie. Tous droits réservés Türkiye Tourism Promotion and Development Agency (TGA)
Par euronews
Partager cet article
Partager cet articleClose Button

L’offre éclectique de festivals de Turquie donne aux visiteurs un aperçu précieux de l'histoire colorée du pays.

1 Festival de vol en montgolfière en Cappadoce

PUBLICITÉ

Les vallées accidentées qui composent le paysage lunaire de la Cappadoce sont l'un des panoramas les plus emblématiques de la Turquie et c'est en grande partie grâce aux centaines de montgolfières multicolores qui remplissent le ciel de la région chaque année. Tous les mois de juillet, la ville d'Ürgüp accueille l'emblématique festival de vol en montgolfière, qui voit l'air s'engouffrer dans plus de 150 montgolfières venues du monde entier.

Les visiteurs peuvent profiter de ce spectacle unique depuis le sol ou réserver un vol pour contempler les paysages époustouflants de la région d'un point de vue aérien unique. Il est également possible d'observer les compétences des pilotes de montgolfières dans une compétition de vol propulsée par l'adrénaline. Des DJ sets, des concerts, des spectacles de danse, des points de restauration, etc. envahissent la ville au cours de ce festival qui dure entre quatre et cinq jours, tandis que le soir, des ballons fixés au sol sont illuminés dans un spectacle fascinant de lumière globulaire.

2 Festival de Jazz d’Istanbul

Ne tombez pas dans la piège, le Festival de Jazz d’Istanbul propose bien plus que du jazz et est maintenant l'un des plus grands festivals de musique du pays. Chaque été, les foules se pressent pour écouter du blues, de la country, du hip hop et d'autres styles musicaux un peu partout dans la ville.

La programmation est toujours brillante et variée, avec notamment des apparitions historiques d'Eric Clapton, Jools Holland, Tori Amos et Sting. Cette année, le festival se déroulera du 3 au 18 juillet, avec Gregory Porter, lauréat d'un Grammy Award, et le grand Chris Isaak en tête d'affiche.

3 Festival de lutte à l’huile de Kırkpınar

Des lutteurs s'affrontent lors du 661e festival de lutte à l’huile de Kirkpinar, à Edirne, dans le nord-ouest de la Turquie.
Des lutteurs s'affrontent lors du 661e festival de lutte à l’huile de Kirkpinar, à Edirne, dans le nord-ouest de la Turquie.Francisco Seco/Copyright 2022 The AP. All rights reserved

L’un des meilleurs moyens de découvrir une destination, c’est de vivre son sport national. En Turquie, cela revient à regarder des lutteurs vêtus de kispet et imbibés d'huile d'olive (ou Pehlivan) combattre sur un ring. Cela vous intéresse ? Nous aussi. Le festival de lutte à l’huile de Kırkpına est un événement estival organisé sur plusieurs jours (généralement fin juin ou début juillet) dans la ville d'Edirne en Turquie occidentale.

Il s’agit de l'un des sports les plus anciens du pays (il remonte à 1346) qui, à l’époque, était en fait un forum visant à présenter les hommes les plus forts du pays. Il est aujourd’hui ouvert aux concurrents du monde entier. Le vainqueur reçoit la ceinture d'or Kırkpınar, une généreuse somme d'argent et, peut-être le plus prestigieux, le titre de « Başpehlivan » (lutteur en chef). En plus de la lutte, les spectateurs peuvent assister à spectacles de danse, de davuls et découvrir la cuisine locale. 


4 Festival de la tulipe d’Istanbul

Un champ de tulipes en fleurs dans le parc Emirgan d’Istanbul, en Turquie.
Un champ de tulipes en fleurs dans le parc Emirgan d’Istanbul, en Turquie.Türkiye Tourism Promotion and Development Agency (TGA)

Istanbul est déjà très agréable à vivre en temps normal, mais elle prend un nouvel éclat à la fin du printemps. En avril, des millions de tulipes fleurissent dans les parcs et les espaces publics de la ville, pour offrir une exposition florale à couper le souffle. Tout cela n’est pas surprenant puisque le lys est originaire de Turquie et est historiquement un symbole de noblesse dans l'Empire ottoman.

Les anthophiles seront ravis de découvrir qu’il n’y a pas que des tulipes qui égayent les allées de la ville juste avant l'été ; on peut également observer des jonquilles, des jacinthes et d'autres fleurs parfumées. Rendez-vous au parc Emirgan pour profiter des expositions les plus verdoyantes. 


5 Festival du Mesir

Les gourmets les plus curieux se presseront d’ajouter la ville de Manisa à leur itinéraire s'ils se rendent en Turquie au mois de mars. Cette fête spéciale organisée au printemps commémore le Mesir Macunu, une spécialité turque. Produit à partir de 41 types d'épices et d'herbes et considéré comme médicinal, le Mesir a, selon la légende, permis la guérison de la mère de Soliman le Magnifique il y a environ 500 ans.

De nos jours, tous les 21 mars, le Festival du Mesir rassemble des milliers de personnes sous la mosquée Sultan de la ville, toutes essayant d'attraper la pâte enveloppée de papier jetée par les imams depuis les minarets. Celui ou celle qui en attrapera verra ces objectifs de vie ou de carrière se réaliser. 


6 Festival international d'opéra et de ballet d'Aspendos

Le théâtre romain d'Aspendos est l'un des théâtres les mieux conservés de l'Antiquité.
Le théâtre romain d'Aspendos est l'un des théâtres les mieux conservés de l'Antiquité.Türkiye Tourism Promotion and Development Agency (TGA)

L'un des événements culturels les plus populaires de Turquie est le Festival international d'opéra et de ballet d'Aspendos, organisé juste à l'extérieur du centre-ville d'Antalya qui aura lieu du 13 au 30 septembre prochain. En plus des spectacles d'opéra et de danse de classe mondiale présentés dans le cadre du festival, les participants peuvent profiter de l'ambiance du théâtre romain vieux de près de 2 000 ans dans lequel il se déroule. Construite par l'architecte Zenon, cette structure ancienne peut accueillir jusqu'à 12 000 spectateurs et a eu plusieurs fonctions : elle a servi d’auberge en bordure de route, puis de palais pour les Seldjoukides. Aujourd'hui, ce sont des chanteurs et des danseurs de ballet du monde entier qui se produisent dans ses murs.

Partager cet article