Costa Concordia : l'ex-capitaine "n'était pas distrait"

Costa Concordia : l'ex-capitaine "n'était pas distrait"
Tous droits réservés 
Par Euronews avec Avec AFP, AP et Ansa
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

“Je n‘étais pas distrait” juste avant que le Costa Condordia ne heurte le rocher. C’est ce que l’ex-capitaine du navire de croisière Francesco

PUBLICITÉ

“Je n‘étais pas distrait” juste avant que le Costa Condordia ne heurte le rocher. C’est ce que l’ex-capitaine du navire de croisière Francesco Schettino a assuré en substance au procureur ce mardi à Grosseto en Italie lors de la reprise de son procès. C’est la première fois que Schettino, accusé d’homicides par imprudence et abandon de navire, témoigne dans le cadre de ce procès ouvert en juillet 2013.

“Il ne s’agit pas du procès d’un tueur, soulignait l’avocat de Schettino, Domenico Pepe. C’est un procès contre un homme bien qui a toujours agi correctement, qui a travaillé dur en gravissant les échelons. Un accident s’est produit, un accident en mer, comme beaucoup d’autres.”

De son côté, l’avocat des parties civiles Fabio Targa disait espérer obtenir beaucoup de “clarifications” avec le témoignage de Schettino. “Aujourd’hui, nous espérons trouver la vérité, connaître les vraies responsabilités de la compagnie Costa”.

La tragédie du Costa Concordia est survenue en janvier 2012 près de la côte de l‘île de Giglio au large de la Toscane. L‘épave est restée immergée pendant deux ans et demi avant d‘être renflouée et transportée en juillet au port de Gênes pour y être démantelée.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Des milliers d'agriculteurs italiens manifestent pour la protection du Made in Italy

Un homme suspecté d'être membre actif du groupe Etat islamique arrêté en Italie

Matteo Salvini survit à une motion de défiance sur ses liens avec Moscou