EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Comment lutter contre l'abandon scolaire ?

Comment lutter contre l'abandon scolaire ?
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
PUBLICITÉ

En dépit des efforts fournis pour améliorer la qualité de l’enseignement et le prodiguer au plus grand nombre, beaucoup de pays demeurent concernés par la problématique de l’abandon scolaire. Des méthodes, visant à renvoyer les enfants sur les bancs de l‘école, ont montré leur efficacité.

La réinsertion scolaire par le cirque

À Bucarest, de nombreux enfants des rues ont trouvé refuge dans le monde obscur et dangereux des réseaux souterrains comme le métro ou les égouts. Nous sommes entrés en contact avec l’organisation Parada, fondée dans les années 1990 par un clown français, qui aide ces jeunes à retourner sur les bancs de l‘école.

L’absentéisme scolaire, une problématique majeure au Mexique

Le Mexique présente le taux d’abandon scolaire le plus élevé de l’OCDE. Seuls 65 % des Mexicains terminent l‘école élémentaire et 46 % le collège. Une école, la Christel House de Mexico, tente depuis plusieurs années d’inverser cette tendance. À ses débuts en 1999, l‘établissement affichait un taux de présence scolaire de 80 %. Ce taux atteint aujourd’hui les 97 % et il continue de grimper.

Le certificat à orientation professionnelle du baccalauréat international

Située dans l’une des régions les plus pauvres d’Angleterre, la King Ethelbert School propose à ses élèves un nouveau programme du baccalauréat international. Son nom : le COPIB ou certificat à orientation professionnelle du baccalauréat international. Il a été conçu pour les étudiants qui souhaitent s’engager dans un apprentissage axé sur la carrière. Depuis deux ans, ce programme a porté ses fruits.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Elections européennes : que veulent les électeurs et que promettent les candidats

En Roumanie, une vieille mine de sel menace d'engloutir un village

Feux de forêt : la Roumanie touchée, la Grèce se prépare