DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Airasia : le givre, explication possible du crash

Airasia : le givre, explication possible du crash
Taille du texte Aa Aa

Le givre endommageant les moteurs, voilà une cause avancée après le crash de l’avion d’AirAsia, le 28 décembre. Mais tant que les boîtes noires ne seront pas retrouvées, le mystère reste entier. Les recherches ont permis de récupérer au moins 34 corps, 162 personnes étaient à bord.

La mauvaise météo perturbe les recherches Au cours d’un moment de répit des plongeurs sont descendus dans la matinée au fond de la mer, où se trouve la plus grande partie de l‘épave.

A Surabaya, ville de départ de l’avion, les inhumations se poursuivent, on distribue les certificats de décès, après l’identification des corps.

Dans une église de la ville indonésienne, la musique accompagne les prières. 41 fidèles se trouvaient dans l’avion, c’est vers eux que les chants s‘élèvent.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.