Ukraine : au moins dix civils tués lors du bombardement d'un barrage de l'armée

Ukraine : au moins dix civils tués lors du bombardement d'un barrage de l'armée
Tous droits réservés 
Par Didier Burnod avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

La trêve dans l'Est de l'Ukraine est de nouveau obsolète. Le bombardement d'un barrage tenu par l'armée a tourné à la tragédie quand un bus de civils a été touché, faisant au moins dix morts.

PUBLICITÉ

Bain de sang dans l’Est de l’Ukraine. Des tirs d’obus dirigés contre un barrage de l’armée ukrainienne sur une route entre Donetsk et Marioupol ont touché un bus, faisant une dizaine de morts et au moins treize blessés, tous des civils. Il s’agit de l’attaque la plus meurtrière depuis l’entrée en vigueur d’une trêve le 9 décembre dernier.

Après quelques semaines d’un calme très relatif, les combats sont revenus sur le devant de la scène. Comme à leur habitude, les deux camps se renvoient la responsabilité de ce net regain de violence.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Moscou "falsifie" les votes dans les régions ukrainiennes occupées

Les troupes ukrainiennes se retirent de la ville d’Avdiivka, après quatre mois de résistance

Au moins 25 morts dans le bombardement d'un marché à Donetsk