EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Syrie: un des deux otages japonais exécuté par des djihadistes

Syrie: un des deux otages japonais exécuté par des djihadistes
Tous droits réservés 
Par Olivier Peguy avec AGENCES
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le Japon condamne l'exécution d'un de ses deux otages retenus en Syrie. Le Premier ministre Abe exige la libération immédiate du second otage.

PUBLICITÉ

Les autorités japonaises condamnent le meurtre d’Haruna Yukawa. Cet homme est un des deux Japonais enlevés en Syrie par des djihadistes du groupe Etat islamique. Et d’après une
vidéo mise en ligne ce samedi, il aurait été exécuté.

Le Premier ministre Shinzo Abe a estimé que cette vidéo était hautement crédible. Les services de renseignement américains et britanniques ont également authentifié ce document.

“Un tel acte de terrorisme est ignoble et inadmissible, a déclaré Shinzo Abe. Je ressens une immense colère. Je condamne cet acte avec la plus grande fermeté. Nous exigeons que l’autre otage japonais soit libéré dans les meilleurs délais”.

L’autre otage est un journaliste, Kenji Goto, capturé en Syrie en octobre dernier. Les ravisseurs avaient fixé mardi un ultimatum de 3 jours au Japon pour qu’il paie une rançon de 200 millions de dollars. Dans une nouvelle vidéo, les djihadistes exigent la libération d’une de leurs, retenue en Jordanie, sous peine d’exécuter Kenji Goto.

Cette affaire suscite une vive émotion au Japon. Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes se mobilisent pour demander la libération de l’otage.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le spectacle des cerisiers fleuris a débuté au Japon

Huit morts après le naufrage d'un chimiquier sud-coréen au large du Japon

Japon : Un tribunal juge "anticonstitutionnelle" l'interdiction du mariage homosexuel