EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Massacre de Srebrenica: la justice internationale confirme plusieurs peines de prison

Massacre de Srebrenica: la justice internationale confirme plusieurs peines de prison
Tous droits réservés 
Par Euronews avec agences
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le tribunal pénal international pour l'ex-Yopugoslavie a confirmé les peines de prison pour plusieurs anciens responsables de l'armée des Serbes de Bosnie. Ces hommes avaient participé au massacre de

PUBLICITÉ

Le tribunal de La Haye a confirmé ce vendredi les condamnations à perpétuité de deux anciens responsables du massacre de Srebrenica.

Vujadin Popovic était lieutenant-colonel au sein de l’armée des Serbes de Bosnie. En première instance, il avait été reconnu coupable de conspiration en vue de commettre un génocide.
Idem pour l’ancien colonel Ljubisa Beara.

Pour ces deux hommes, les juges du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie ont confirmé la peine de prison à vie.

Trois autres accusés ont vu leur peine d’emprisonnement maintenue ou légèrement raccourcie. Ces 3 individus ont été reconnus coupable d’avoir aidé ou encourage le crime de génocide.

Munira Subasic est responsable d’une association qui rassemble les mères de victimes du massacre. Interrogée à l’issue de l’audience, elle dit “regretter fortement que, lors de la lecture du jugement, il n’ait pas été mentionné le mot de ‘génocide’.” Celui dont la peine a été abaissée est pourtant, selon cette femme, “responsable du meurtre d’enfants et de vieillards, du meurtre et de viol de femmes”. Mais ajoute-t-elle, “les juges ne se sont penchés que sur les meurtres d’hommes en âge de se battre”.

Le massacre de Srebrenica s’est déroulé en juillet 1995, à quelques mois de la fin de la guerre en Bosnie. De très nombreux civils bosniaques s‘étaient réfugiés dans cette enclave située dans l’est de la Bosnie). En quelques semaines, l’Armée des Serbes de Bosnie a tué près de 8000 d’entre eux, des hommes et des garçons. L’instigateur de ce massacre, le général Ratko Mladic est actuellement jugé par le tribunal de La Haye.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pays-Bas : les condamnations tombent pour le meurtre du journaliste Peter R. de Vries

Gaza : la CIJ rejette la demande du Nicaragua contre l'Allemagne

Guerre Russie-Ukraine : une conférence aux Pays-Bas pour "rétablir" la Justice en Ukraine