PUBLICITÉ

"Changer notre relation à l'Union européenne", le souhait du chef de file du UKIP

"Changer notre relation à l'Union européenne", le souhait du chef de file du UKIP
Tous droits réservés 
Par Euronews avec Reuters,
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le UKIP met de l’eau dans son vin à deux mois des législatives britanniques. Le Parti de l’Indépendance du Royaume-Uni promet toujours de limiter

PUBLICITÉ

Le UKIP met de l’eau dans son vin à deux mois des législatives britanniques. Le Parti de l’Indépendance du Royaume-Uni promet toujours de limiter l’immigration, mais pour la première fois, il ne donne plus d’objectifs chiffrés.

“Ce que nous voulons, c’est changer notre relation à l’Union européenne, reprendre le contrôle de nos frontières, et mettre en place une politique d’immigration positive. Une politique que la population britannique soutiendrait. Nous voudrions en fait un système à l’Australienne pour décider qui vient, travaille, et s’installe dans notre pays”, précise le chef de file du UKIP, Nigel Farage.

Le parti avait jusqu‘à présent pour objectif de réduire à 50 000 par an le nombre d’immigrés en Grande-Bretagne, contre environ 300 000 actuellement. Des chiffres éludés hier à Londres, lors de la présentation de son programme toujours anti-européen, et résolument populiste en vue du scrutin du 7 mai.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No comment : Marc Quinn expose ses oeuvres à Kew Gardens

Un mort et quatre blessés après une attaque à l'épée à Londres

Contentieux entre Dublin et Londres : Rishi Sunak refuse de rapatrier les migrants d'Irlande