Une haute instance de l'OLP décide l'arrêt de la coopération sécuritaire avec Israël

Une haute instance de l'OLP décide l'arrêt de la coopération sécuritaire avec Israël
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Une haute instance de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) s’est prononcée sur l’arrêt de la coopération sécuritaire avec Israël, ce

PUBLICITÉ

Une haute instance de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) s’est prononcée sur l’arrêt de la coopération sécuritaire avec Israël, ce qui signerait notamment la fin des échanges de renseignements entre l’Etat Juif et l’autorité palestinienne.

Alors que les relations entre Israéliens et Palestiniens ne cessent de se dégrader depuis un an, cette décision, prise par le Conseil central de l’OLP est contraignante pour l’Autorité palestinienne et pourrait provoquer sa dissolution.

“Israël devra prendre toutes ses responsabilités envers le peuple palestinien dans l’Etat de Palestine occupée en tant que puissance occupante, et selon le droit international”, a déclaré Ahmad Abdelrahman, membre de l’OLP.

Un effondrement de l’autorité palestinienne soumettrait plus de 4,6 millions de Palestiniens à l’occupation israélienne.

L’Autorité palestinienne a adhéré à la Cour pénale internationale en janvier en vue de poursuivre des dirigeants israéliens.
Depuis, Israël retient près d’un demi milliard d’euros dû à l’autorité palestinienne, laquelle n’a pas pu procéder au paiement de ses fonctionnaires.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Cisjordanie occupée : incursions israéliennes et morts palestiniens en hausse

Enseigner dans l'enfer de Gaza : 130 professeurs ont été tués depuis le 7 octobre

Viste surprise de Blinken à Ramallah : la quête d'un rééquilibrage