Fête de l'Indépendance en Tunisie : "On n'a pas peur des terroristes"

Fête de l'Indépendance en Tunisie : "On n'a pas peur des terroristes"
Par Euronews avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Des milliers de Tunisiens sont descendus dans les rues pour la fête de l'Indépendance. L'occasion de dire leur refus du terrorisme, deux jours après l'attentat au musée du Bardo.

PUBLICITÉ

Des milliers de Tunisiens se sont rassemblés ce vendredi sur l’avenue Bourguiba, à Tunis. Le pays célébrait ce vendredi le 59ème anniversaire de son indépendance. Une fête au goût amer, deux jours après l’attentat contre des touristes au musée du Bardo. Un attentat revendiqué par les djihadistes de l’Etat islamique.

La population a clairement voulu montrer sa volonté de résister aux menaces terroristes.
Parmi les manifestants, l’actrice Inès Lahfidhi.
“On n’a pas peur, a-t-elle assuré. On est prêt à tenir tête, hommes et femmes ensemble. Les djihadistes n’arriveront à rien car la Tunisie est un pays de liberté et de démocratie. On n’a pas peur de Daesh et des groupes comme ça”.

Le chef de l’Etat Béji Caïd Essebsi a participé aux cérémonies officielles, insistant sur la nécessité de lutter contre le terrorisme, dans un esprit d’union nationale.

Le ministre français de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, présent à Tunis, a réaffirmé la solidarité de la France. Trois ressortissants français figurent parmi les 21 morts de cet attentat.

Les autorités tunisiennes ont indiqué que les deux assaillants s‘étaient entraînés en Libye, et qu’actuellement, 9 personnes avaient été arrêtées. Elles sont soupçonnées de complicité avec les terroristes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Migrants bloqués à la frontière : la Tunisie et la Libye parviennent à un accord

La Tunisie et l'UE scellent un "partenariat stratégique" sur l'immigration

Tunisie : des ONG appellent à secourir des migrants chassés de Sfax