DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
Garissa sous surveillance, les proches se recueillent

Au Kenya, à Garissa, l’armée patrouille encore dans les locaux du campus universitaire où 148 personnes ont été massacrées par les islamistes shebab le 2 avril dernier. Les familles et les proches des jeunes étudiants se sont recueillis et attendent encore pour certains d’avoir des informations concernant le sort de leurs êtres chers.