DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Népal : le désarroi des survivants après le nouveau séisme

Népal : le désarroi des survivants après le nouveau séisme
Taille du texte Aa Aa

La situation des Népalais est devenue encore un peu plus précaire depuis le nouveau séisme de ce mardi.

Ce tremblement de terre est survenu trois semaines après le violent séisme du 25 avril qui a fait 8000 morts.

Cette fois, les autorités parlent d’une soixantaine de victimes.

Certains bâtiments fragilisés par la secousse du 25 avril mais qui avaient résisté, se sont effondrés.

D’où le désarroi des survivants, notamment à Katmandou. “Tout le monde a très peur, confie un survivant, Pandap Rizal. Personne ne veut rester dans les bâtiments, les gens préfèrent être dehors. On dort là, sous des tentes. On ne sait pas ce qu’on peut faire. Pourquoi tout cela arrive ?”

L‘épicentre du séisme de mardi est situé à 70 kilomètres à l’est de la capitale. Il a provoqué plusieurs glissements de terrain.

Ce nouveau tremblement de terre complique un peu plus la tâche des secouristes.
Les autorités sont sans nouvelles d’un hélicoptère américain qui participait aux opérations de recherche avec 8 personnes à bord.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.