Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Le Pentagone envoie par erreur un bacille mortel d'anthrax à un laboratoire privé

Le Pentagone envoie par erreur un bacille mortel d'anthrax à un laboratoire privé
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Un laboratoire militaire américain a envoyé, par erreur, un bacille mortel d’anthrax à au moins un laboratoire privé. Le centre d’essais de Dugway, dans l’Utah, travaille dans la lutte contre les risques chimiques. C’est lui qui est à l’origine de l’erreur qui n’aurait, a priori, pas fait de victimes. Quatre personnes sont néanmoins traitées, par mesure de précaution, dans l‘État du Maryland. Les échantillons incriminés se trouvaient dans un lot qui a été irradié pour tuer tous les bacilles actifs de la maladie du charbon, appelée anthrax en anglais. Un lot qui a ensuite été réparti entre neuf laboratoires privés à travers les Etats-Unis et un laboratoire militaire américain de Corée du Sud.