Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Exécution par l'EI : Zagreb ne confirme pas la mort de l'otage croate

Exécution par l'EI : Zagreb ne confirme pas la mort de l'otage croate
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La Croatie n’est pas sûre “à 100 %” que l’un de ses ressortissants Tomislav Salopek a été exécuté par des djihadistes. Le groupe Province du Sinaï, affilié à l’organisation État islamique, a annoncé ce mercredi avoir décapité l’otage croate. Des sites jihadistes ont également publié une photo montrant le cadavre d’un homme.

Le Premier ministre croate Zoran Milanovic a indiqué qu’il devait “briser le silence” et qu’il n‘était pas en mesure de confirmer à 100 % la mort de son compatriote. “Je ne sais pas si nous pourrons le faire dans les prochains jours, mais ce que nous voyons n’est pas beau, ça a l’air horrible”.

Tomislav Salopek travaillait pour la société Ardiseis, filiale de la firme française CGG, quand il a été enlevé le 22 juillet par des inconnus armés. Il se trouvait sur une route à 22 km au sud-ouest du Caire.

Avec AFP et Reuters