EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Sifflée à Heidenau, Angela Merkel veut faire barrage à la xénophobie

Sifflée à Heidenau, Angela Merkel veut faire barrage à la xénophobie
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ils veulent se rendre en Allemagne et ils le disent haut et fort. Ces migrants viennent de Syrie, d’Afghanistan, du Pakistan ou encore d’Iraq. Ils

PUBLICITÉ

Ils veulent se rendre en Allemagne et ils le disent haut et fort. Ces migrants viennent de Syrie, d’Afghanistan, du Pakistan ou encore d’Iraq. Ils arrivent de Serbie et viennent d’entrer en Hongrie au niveau de la frontière de Roszke. Ils ne veulent pas rester là, car le centre d’accueil est déjà plein à craquer, et chaque débordement est réprimé par les forces de l’ordre à l’aide de gaz lacrymogènes.

A près de 1000 kilomètres de là, dans l’est de l’Allemagne, la chancelière Angela Merkel a été chahuté et sifflée alors qu’elle visitait le site d’accueil de Heidenau. Les manifestants, liés à l’extrême-droite, brandissaient des pancartes sur lesquelles était traitée de “traîtresse”. Ne se laissant pas démonter, Angela Merkel a martelé que l’Allemagne ne tolérerait pas la xénophobie. De violentes manifestations contre les réfugiés ont eu lieu le week-end dernier dans cette même localité.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le long voyage des migrants : "Il vaut mieux traverser l'Europe à pied plutôt que de rester en Syrie"

Les Balkans de l'Ouest, terrassés par les migrants, se réunissent jeudi

Migrants : Mogherini appelle à la solidarité entre les pays concernés