Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les prix du pétrole à nouveau en baisse, le Brent vers 50$

Les prix du pétrole à nouveau en baisse, le Brent vers 50$
Taille du texte Aa Aa

La hausse du pétrole fut de courte durée.
Les cours du baril s’orientent à nouveau à la baisse.
Ils perdaient environ 3% ce mardi, dans le contexte immédiat des mauvais résultats chinois.

Par ailleurs, la surpoduction est amenée à durer
malgré l’ouverture affichée ce lundi par l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) à des discussions avec d’autres producteurs en vue de rééquilibrer le marché de l’offre et de la demande.

“Ce qu’on a vu, c’est un cas classique de mise sous pression, on dirait que ça a marché, mais je pense que les conditions pour aboutir à un consensus que ce soit au sein de l’OPEP ou à l’extérieur restent toujours aussi élevées” estime Michael Hewson, analyste chez CM Markets.

Malgré un rebond de 10% la semaine dernière, le baril de Brent de Mer du Nord reste en baisse de 15% depuis le début de l’année. Mais si l’on compare à septembre 2014, les prix du baril ont baissé de moitié en un an.

Dans la zone euro, les prix à la pompe ont perdu, en moyenne, 12 centimes par litre pour le diesel, et 18 centimes pour l’essence sans plomb, entre juin 2014 et septembre 2015.

Ce mardi après-midi, le baril de Brent du Mer du Nord se rapprochait à nouveau des 50 dollars le baril. En juillet, il était tombé à 42 dollars.
Les représentants de l’OPEP les plus optimistes ont tablé sur un prix du baril à 60 dollars en décembre, les autres restant sur une fourchette entre 40 et 50 dollars.

Avec AFP