EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Phase 2 pour la mission navale européenne de lutte contre le trafic de migrants en Méditerranée

Phase 2 pour la mission navale européenne de lutte contre le trafic de migrants en Méditerranée
Tous droits réservés 
Par Raphaele Tavernier avec AFP, APTN
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

EU Navfor Med, l’opération navale de l’Union européenne en Méditerranée passe à la vitesse supérieure. Elle n’avait jusqu‘à maintenant qu’une action

PUBLICITÉ

EU Navfor Med, l’opération navale de l’Union européenne en Méditerranée passe à la vitesse supérieure. Elle n’avait jusqu‘à maintenant qu’une action de surveillance. Désormais, les navires de guerre européens pourront aussi fouiller, saisir et dérouter les embarcations soupçonnées de servir à la traite humaine, mais à condition de ne pas entrer dans les eaux territoriales libyennes. Ils pourront aussi procéder à l’arrestation des passeurs. Cette décision a été prise ce lundi par les 28 à Bruxelles lors d’une réunion ministérielle.

Ce week-end déjà, en Italie, neuf migrants présumés trafiquants ont été arrêtés lors d’une opération de sauvetage menée par un bâtiment de la marine nationale française. Plus de 130 réfugiés égyptiens ont été sauvés.

En Allemagne cette fois-ci, quelques heures seulement après le rétablissement partiel des contrôles frontaliers, plusieurs clandestins ont été stoppés à la frontière avec l’Autriche.

L’Autriche où 42 réfugiés ont été découverts vivants dans un camion réfrigéré garé sur une station-service située à une cinquantaine de kilomètres de la frontière allemande. Les réfugiés ont été conduits à Linz, dans un centre de détention pour demandeurs d’asile. Les chauffeurs du camion, deux Irakiens, ont, eux, été arrêtés pour contrebande.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le Royaume-Uni cherche à rétablir ses relations avec l'UE

La présidence hongroise de l'UE divise Bruxelles et les Hongrois

No Comment : les incendies en Albanie progressent vers le nord et durent depuis trois semaines