DERNIERE MINUTE

Malmené par une Hongroise, un réfugié se voit proposer un poste d'entraîneur en Espagne

Malmené par une Hongroise, un réfugié se voit proposer un poste d'entraîneur en Espagne
Taille du texte Aa Aa

Il avait été violemment pris à partie par une cameraman hongroise alors qu’il essayait d’entrer dans l’espace Schengen. Osama et son fils Zaïd ont bénéficié depuis d’un élan de solidarité du Cenafe, le Centre national de formation des entraîneurs de football espagnol, qui souhaite lui offrir un poste. Une fonction que ce réfugié syrien connaît bien puisqu’il a déjà travaillé pour un club de première division dans son pays d’origine.

Miguel Ángel Galán du Cenafe :

“Osama et Zaïd sont privilégiés, ils ont eu de la chance. Grâce, entre guillemets, à un croche-pied, ils ont été médiatisés et ont pu venir ici. Mais il reste encore plusieurs milliers de réfugiés qui ont besoin de notre aide.”

Arrivés cette nuit à Getafe, dans la banlieue de Madrid, Osama, sa femme, sa fille et son jeune fils de 7 ans, dormiront dans un appartement payé par le Cenafe.

L’Espagne s’est engagé à accueillir plus de 17 000 réfugiés.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.