EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Syrie : la Russie et les Etats-Unis d'accord pour organiser au plus vite une réunion militaire

Syrie : la Russie et les Etats-Unis d'accord pour organiser au plus vite une réunion militaire
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Voilà ce qui est ressorti hier de l’entretien aux Nations Unies à New York entre le secrétaire d‘État américain John Kerry et son homologue russe

PUBLICITÉ

Voilà ce qui est ressorti hier de l’entretien aux Nations Unies à New York entre le secrétaire d‘État américain John Kerry et son homologue russe, Sergueï Lavrov.

Objectif : éviter tout incident entre les deux aviations alors que les premiers bombardements de Moscou ont pris de court Washington.

“Nous sommes tombés d’accord sur le fait que les militaires devraient se mettre en contact très bientôt. Nous voulons tous une Syrie démocratique, unie, laïque, une Syrie qui soit un foyer, une maison pour tous les groupes ethniques et confessionnels, dont les droits sont garantis, mais nous avons quelques différences sur les détails et la manière d’y parvenir”, affirme Sergueï Lavrov.

Mis devant, le fait accompli, John Kerry a concédé que Washington n‘était pas contre le recours à la force par Moscou, à condition toutefois que cela vise vraiment, l‘État islamique et Al Qaïda en Syrie :

“J’ai relayé et réitéré les préoccupations que j’ai exprimé au cours de la réunion du Conseil de sécurité dirigée par la Russie : les préoccupations que nous avons au sujet de la nature des cibles, le type de cibles, et la nécessaire clarté les concernant. C’est une chose bien évidemment de cibler l‘État islamique, mais nous sommes évidemment préoccupés si tel n’est pas le cas”, déclare John Kerry.

Le Pentagone et la France sont moins conciliants et demandent des “vérifications” sur les cibles choisies par les Russes en Syrie.

ONU/Syrie : réunion “constructive” Kerry-Lavrov. Vont discuter “déconfliction” (éviter accidents entre leurs armées). pic.twitter.com/XVb8ymimdW

— Elisabeth Guédel (@EGuedel) 30 Septembre 2015

Kerry at Lavrov meet: 'This is the beginning of a genuine effort to see if there is a way to deconflict but also to find a way forward' 1/2

— Laura Rozen (@lrozen) 27 Septembre 2015

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Controverse sur les premières frappes russes en Syrie

Le président américain a qualifié le Japon et l'Inde de nations "xénophobes"

Les États-Unis s'inquiètent d'un projet d'arme nucléaire spatiale russe