Amnesty international accuse les milices kurdes de Syrie de crimes de guerre

Amnesty international accuse les milices kurdes de Syrie de crimes de guerre
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Selon un rapport publié hier par l’ONG, l’administration autonome kurde a forcé une partie de la population civile à fuir le nord-est du pays

PUBLICITÉ

Selon un rapport publié hier par l’ONG, l’administration autonome kurde a forcé une partie de la population civile à fuir le nord-est du pays. Maisons détruites, villages rasés, certains miliciens abuseraient de leur pouvoir en représailles aux habitants soupçonnés d’avoir aidé des membres de l‘État islamique.

Déjà montrées du doigt pour ces agissements, les forces kurdes syriennes répondent régulièrement que ces accusations portent sur des “cas isolés”.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le Pentagone revoit sa stratégie en Syrie

L'UE demande l'arrêt des frappes russes en Syrie

L'UE se penche sur l'intervention russe en Syrie