PUBLICITÉ

Roumanie : vers des législatives anticipées ou un gouvernement de technocrates

Roumanie : vers des législatives anticipées ou un gouvernement de technocrates
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

“Stop à la corruption, stop à l’incompétence”. C’est le cri de colère de dizaines de milliers de personnes en Roumanie, descendues dans la rue une

PUBLICITÉ

“Stop à la corruption, stop à l’incompétence”. C’est le cri de colère de dizaines de milliers de personnes en Roumanie, descendues dans la rue une nouvelle fois pour demander le renouvellement de la classe politique et un changement profond du système.

Les 32 morts de l’incendie de la discothèque de Bucarest ont créé une onde de choc dans le pays.

Et la démission mercredi du Premier ministre Victor Ponta n’a pas calmé les esprits :

“Nous sommes ici pour montrer que nous ne voulons pas que les choses continuent de la même façon, déclare un manifestant. Des politiciens partent, mais ce sont les mêmes qui reviennent. On ne veut pas les mêmes mensonges, on ne se fera pas avoir par une ou deux démissions”.

“Le problème c’est que cette place, la rue, ne peuvent pas être représentées par si peu de gens, lance un autre. Le président et les hommes politiques devraient venir ici sur cette place et parler aux gens”.

Le président Klaus Iohannis, après consultation de leaders politiques et de représentants des manifestants, a suggéré que des élections anticipées soient organisées. Alternativement, il pourrait désigner un gouvernement de technocrates… “Quasiment personne ne veut d’un gouvernement politique”, a t-il déclaré.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Décryptage du "printemps roumain"

Les travailleurs de la santé ont manifesté en Roumanie

La coalition au pouvoir en Roumanie annonce la fusion des élections européennes et locales